3 trucs pour diminuer la peur d’aborder quelqu’un qui vous plait

Vous êtes une femme ou un homme célibataire? Cet article saura vous donner des pistes pour augmenter vos chances de faire des rencontres de qualité. Il faut que vous OSIEZ! Osez aborder quelqu’un qui vous plait pour augmenter vos chances d’être en couple.

 

1- Ne pas idéaliser la personne

Si vous avez cette tendance à mettre quelqu’un qui vous plait sur un piédestal, dites-vous que cette personne, tout comme vous possède des qualités et des défauts. Par ailleurs, vous pourriez être surpris de constater que, même si cette personne ne le démontre pas, celle-ci a probablement aussi peur que vous d’approcher un inconnu!

 

2- Arrêtez de vous conditionner à avoir peur

Si vous vous dites : «J’ai peur du rejet», «J’ai peur de ne pas savoir quoi dire», «J’ai peur de déranger», cela n’améliorera pas votre état d’esprit et ce que vous projetez. Changez votre façon de vous parler dans votre tête, cela changera votre conditionnement. Je vous suggère alors d’y aller avec des phrases positives : «Je vais avoir du fun à aborder quelqu’un qui me plait», «Cela va bien se passer si j’approche cet(te) inconnu(e).» Dites-vous que le ridicule ne tue pas et qu’en plus de 15 ans de carrière, je n’ai jamais vu personne mourir d’avoir échoué une approche. 😉

 

3-Abordez quelqu’un qui nous plaît ne veut pas dire de le «frencher»

Cela peut sembler évident pour la plupart des gens, mais plusieurs pensent qu’aborder va envoyer comme signal que vous voulez un rapprochement intime. Non! Vous commencez d’abord que par socialiser, pas «frencher»!  Vous êtes seulement en train d’aborder une personne qui vous plait et de potentiellement commencer une conversation, c’est tout! Arrêtez de vous imaginer des scénarios futurs possibles de ce qui pourrait arriver. Cela ne fait en général que monter votre degré de stress et d’anxiété. Savourer l’instant présent de ce que vous échanger avec la personne. Appréciez votre conversation et le fait que vous êtes en train de la connaitre.

De plus, vous ne savez pas si la personne est célibataire ou non avant de l’aborder à part si vous voyez qu’elle a l’anneau au doigt. En d’autres cas, vous n’avez rien à perdre à lui parler. Vous saurez bien assez tôt si cette personne s’intéresse à vous ou pas.

 

Comment devient-on meilleur pour aborder?

On devient meilleur en développant nos aptitudes en communication et en pratiquant des approches de dans différentes situations.

Aussi, peu de sites en parlent, mais il faut tout d’abord changer notre état de conscience. Si on est nerveux, stressé ou même figé par la peur d’aborder quelqu’un, ce ne sera pas optimal pour avoir de bons résultats. Bien des célibataires vivent cette réalité. Ceux-ci devraient davantage profiter des occasions qui se présentent à eux pour tenter des approches, mais ils le font très peu ou pas tout.

Si ce n’est pas la nervosité ou le stress qui vous afflige, que vous vous sentez plutôt neutre, on parle d’un état de conscience moyen. Ce n’est pas non plus un état de conscience extraordinaire comme celui de se sentir amoureux par exemple. Si vous voulez des résultats extraordinaires dans vos approches et la possibilité même de vous faire aborder plus souvent (que vous soyez une femme ou un homme), il est possible d’améliorer votre état de conscience de façon durable pour que cela soit de plus en plus l’état normal de votre quotidien. Ce n’est évidemment pas une pilule magique et cela demande d’investir du temps pour de nouveaux apprentissages. Mais cela en vaut la chandelle si vous voulez vous améliorer afin d’augmenter vos chances de trouver l’amour.

Pour apprendre d’autres trucs et augmenter vos chances de réussites lors de vos prochaines rencontres, je vous invite à faire l’essai d’une séance gratuite de coaching amoureux pour vivre une amélioration concrète.

 

Marie-France Archibald, coach amoureux depuis plus de 15 ans
Certifiée PNL & RSI
Tél. : 514-442-4210
www.coach-amoureux.com
info@coach-amoureux.com

Marie-France Archibald | 3 trucs pour diminuer la peur d’aborder quelqu’un qui vous plait

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire