Avez-vous un faible pour la procrastination ?

Marie-Paule - pas dans le sable RIMELa procrastination est l’art de commencer en retard ce que l’on a décidé de faire le jour même, de le faire à la toute dernière minute, en urgence ou, pire encore, de ne pas le faire du tout! Ce draineur d’énergie est un des pires obstacles au changement.

Nous sommes tous et toutes, à divers degrés, et dans certaines situations, des adeptes de la procrastination. Cette fâcheuse habitude crée en nous un sentiment d’urgence et par conséquent aussi beaucoup de stress. Le stress intense finit par affecter notre santé physique et émotive, ainsi que nos relations.

Qui sont les adeptes de la procrastination?

  • Des perfectionnistes qui ont peur de ne pas bien faire les choses selon leurs propres critères de qualité.
  • Des personnes qui ne se croient pas à la hauteur d’une situation et qui ont peur de dévoiler leur incompétence. Il ne s’agit là que d’une croyance, mais à force de s’en persuader, elles en font leur vérité.
  • Des personnes qui manquent de motivation quand elles n’ont pas choisi les objectifs à atteindre ni les actions à entreprendre.
  • Des personnes qui sabotent carrément leurs chances de succès pour diverses raisons, par exemple la colère envers elles-mêmes ou envers une personne de leur entourage.
  • Des personnes qui ne veulent pas assumer les responsabilités de leurs choix de vie et même de leurs succès.
  • Des personnes qui éprouvent des difficultés à se concentrer et à se centrer sur une tâche à la fois. Elles se laissent alors distraire par tout ce qui les entourent, tout ce qu’on lui demande. Elles donnent priorité aux tâches plus faciles en oubliant l’essentiel.

Des personnes qui ne parviennent pas à distinguer ce qui est prioritaire dans ce qu’elles ont à faire jusqu’à ce qu’elles se retrouvent dans une véritable situation de crise lorsque ce qui était urgent n’a pas été fait

Comment s’en sortir gagnant?

Voici quelques conseils pour réduire les effets négatifs de la procrastination sur votre vie.

  1. Souvenez-vous de cette formule! 20% du temps que vous investissez dans une activité doit vous rapporter 80% de résultats. L’inverse : 80% de temps pour 20% de résultats indique que vous êtes perfectionniste. Lâchez un peu de lest!
  2. Sachez dire NON avec diplomatie quand vous êtes débordé et que l’on vous en demande davantage encore. Sinon, vous risquez d’exacerber vos sentiments d’urgence et de culpabilité. Et vous ne ferez plus rien, en plus de vous créer un stress dont vous n’avez pas besoin.
  3. Apprenez quelques techniques pour améliorer votre capacité d’attention et de concentration afin de ne pas vous laisser distraire par toutes les interférences. Il existe des exercices très efficaces pour y parvenir. Détendez-vous le plus possible. Quelques étirements ou quinze minutes de marche suffisent souvent pour retrouver votre énergie.
  4. Faites une liste de toutes les choses que vous devez faire, en les classant par ordre de priorité et d’urgence. Réglez les une à une; une seule à la fois, en commençant par les plus difficiles et les plus exigeantes.
  5. Souvenez-vous qu’il est tout à fait légitime de ne pouvoir répondre à toutes les urgences et à toutes les priorités en même temps. Faites-le comprendre à votre entourage familial et professionnel, et probablement à vous aussi!
  6. Souvenez-vous aussi que vous n’êtes pas sur terre pour sauver le monde entier au point de vous oublier. Un peu d’égoïsme bien senti ne peut que vous faire du bien. Devenez votre priorité. Protégez surtout votre santé puisque c’est sur ce pilier que vous construisez tout le reste. La santé, c’est aussi le carburant, l’énergie, dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs.

Un peu quand même?

Vous le savez comme moi, reporter à demain ce qui devrait être fait aujourd’hui est parfois un pur délice! Vous le pratiquez surement à l’occasion!  Paresser un peu est un droit légitime, même si notre éducation nous a martelé le contraire. Le tout est de maintenir l’équilibre et de s’assurer de donner la priorité… aux priorités!

Portez-vous bien! Mais n’attendez pas demain pour le faire!


Marie-Paule DessaintAuteure: Marie-Paule Dessaint, Ph.D., Auteure, Conférencière et Accompagnatrice du changement

Pour consulter la fiche professionnelle de Marie-Paule sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.


Marie-Paule Dessaint | Avez-vous un faible pour la procrastination ?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire