Dis-moi où tu as mas, je te dirai pourquoi

Notre corps parle!

Encore faut-il savoir l’entendre, anorexie, boulimie, cancer, fièvres, maux de gorge, inflammations, douleur au dos, migraines, sciatiques, vertiges, etc. sont des signes qui à l’intérieur de nous, comme des tensions profondes qui cherchent à s’exprimer… Des émotions !!!

Si vos mots ne sont pas exprimés verbalement, ils se transformeront en maux! 

Dans ma clinique, je rencontre diverses personnes qui viennent me consulter parfois pour des massages, des suivis en naturopathie, suivie de jeûne, etc. ils ont tous une histoire à me raconter.

Je pourrais vous raconter plein d’histoire de chacun d’eux par rapport aux émotions et stress qu’ils se laissent vivre à cause du travail, d’une séparation, d’un deuil ou simplement par ce qu’ils n’ont plus envie de vivre.  

 Nous vivons une époque où la communication, les réseaux sociaux, les cellulaires, etc., n’ont jamais été aussi développés, puissants et performants. Où l’on doit communiquer à travers le monde entier pour faire des affaires! Cette communication est bien trop vide et n’entretient que l’illusion. Notre mode de vie actuel, le piège du matérialisme, l’accélération permanente de nos quotidiens, nous conduisent à confondre vie et existence.

 Combien de fois voyons-nous au restaurant par exemple, des parents à la table avec leurs cellulaires, pendant que les enfants sont à essayer de leurs parler. Un grand désarroi s’installe dans ces petits êtres inconsciemment. Quel est l’homme ou la femme que nous découvrons en nous regardant dans le miroir, le matin au levé… si on ose se regarder, bien sûr!

Les raisons de notre surdité, c’est que nous n’avons pas envie d’être à l’écoute des messages naturels qui nous sont envoyés (rêves, intuitions, prémonitions, sensation physique, etc.)

Après plusieurs années de pratique, je constate à quel point le corps de chacun d’entre nous parle (voir même crier) de ce dont nous souffrons vraiment au fond de nous-mêmes. Notre réalité profonde nous parle, notre âme, notre inconscient, ils nous disent ce qui ne va pas, mais nous n’écoutons pas et n’entendons pas. Pourquoi?  

Quel est le jeu de la vie, de votre vie?

Votre chemin personnel…

Il est une sorte de fil conducteur que tout être humain suit au cours de son existence. Nous pouvons le comparer à la calèche tirée par deux chevaux, un blanc (yang) et un noir (yin). Ces deux chevaux symbolisent les émotions, ce qui nous montre à quel point ce sont elles qui nous tirent.  

La calèche, elle est conduite par un cocher qui représente notre mental, notre conscient. Elle possède quatre roues, deux devant (nos bras) qui donnent la direction et deux derrière (les jambes) qui portent et transporte la charge. Si vous remarquez, elles sont d’ailleurs toujours plus grosses que celles de l’avant. Exactement comme la calèche.

À l’intérieur de la calèche, il y a un passager que l’on ne voit pas.

Il s’agit de notre Maître ou Guide Intérieur, notre âme.

Notre calèche avance donc sur le chemin de la vie, dirigée en apparence par le cocher! Le cocher qui est notre mental, s’il conduit avec vigilance ferme, mais en douceur, cela apportera une qualité et un confort au voyage (existence). S’il brutalise les chevaux (émotions) et les brimes, ceux-ci vont s’énerver à un moment donné et la calèche aura un accident, de la même manière que nos émotions nous conduisent parfois à des actes irraisonnables.

Si le conducteur est trop relâché, avec aucune vigilance, l’attelage va passer outre et reproduire des schémas parentaux et nous suivrons la trace des autres! 

Les tensions psychiques et psychologiques

Le premier type de signaux va être celui d’un ressenti de tension, de désagrément, comme des tensions dorsales, des difficultés digestives, des cauchemars, des malaises ou mal-être psychologiques.

Nous sommes au stade normal d’expression de la tension intérieure. Le non conscient utilise un ressenti physiologique ou psychologique pour exprimer ce qui se passe.

C’est le Maître, Guide Intérieur ou l’âme qui cogne à la fenêtre de la calèche pour dire au cocher que quelque chose ne va pas (mauvaise direction, fatigue, besoin de faire le point, etc.)

Si la personne est ouverte, prête à entendre et à accepter le message au niveau de son conscient, elle mettra en place les changements nécessaires et les tensions disparaîtront.

Plus l’individu a travaillé sur lui et est en cohérence avec lui-même, plus il sera en mesure de percevoir et recevoir les messages. Et… 

Si nous pouvions, laissez à notre Maitre Intérieur, qui sait si bien nous inspirer quand nous laissons la vie vivre et respirer en nous…

 Vous aimeriez en connaître davantage, je vous invite à consulter ma fiche RIME ici-bas


Lynne Galipeau

Publicité Publicité Publicité
Publicité
Lynne Galipeau | Dis-moi où tu as mas, je te dirai pourquoi

Commentaires

1 Commentaire
  • Manon Drolet
    Publié à 00:43h, 16 décembre Répondre

    Bonsoir ! La formation avec
    Lynne Galipeau
    J’aimerais savoir comment dure cette formation et quel prix .
    Merci beaucoup .

Écrire un commentaire

Publicité