Du pouce noir au pouce vert !

Il y a trois ans, je tentais de décoller mes semis pour mon futur jardin et tout mourait. Je tentais d’avoir de belles plantes, mais c’était un échec à chaque fois. Même les plantes les plus faciles à avoir dans une maison mouraient. J’ai abandonné en me disant que ce n’est pas pour moi. Pourtant, je sais que la connexion à la terre c’est très important pour moi.

Lors de la première semaine de mai (semaine de la santé mentale), j’ai dû me requestionner sur ma santé mentale pour un atelier que j’ai présenté. Et j’en ai fait un constat très surprenant, mais intéressant. Je regardais mes dizaines de belles plantes, mes vingt-six plants de tomates épanouis dans mon salon, prêt pour cette saison et mes cannas. Tous ont décollé et ils sont magnifiques, j’y mets beaucoup d’amour.

 

Que s’est-il passé entre 2019 et 2022 ? En 2019, j’étais dans un déni d’aller trop vite, de m’oublier, de ne pas prendre le temps, de nier le haut niveau de stress qui m’affligeait en tout temps, des responsabilités qui ne cessait de s’ajoutais, du deuil de ma mère que je ne voulais pas vivre, car je n’avais pas le temps et j’en passe. Évidemment, les plantes et semis mouraient, cette énergie négative était bien trop importante pour qu’elle puisse vivre et s’épanouir.

En 2020, le diagnostic de dépression majeure m’a ramené dans mon chemin, ma mission de vie, mon fameux x professionnelles. J’ai dû tout arrêter, prendre une année sans solde pour me découvrir au travers de thérapie et de connaissance de soi. J’ai fait une connaissance incroyable et j’ai découvert mon grand potentiel.

Alors, maintenant l’énergie que je dégage est remplie d’épanouissement, de bien-être et de gratitude. Étonnamment, je n’ai jamais eu autant de belles plantes, qui grandissent à vue d’œil. Avez-vous vu mes plants de tomates, du jamais vue pour moi.

Chaque personne a le potentiel d’avoir d’aussi belles plantes, semi, fleurs et autres. Le tout est dans l’énergie que vous dégagez. Je ne crois pas qu’on peut vraiment avoir le pouce noir lorsqu’on prend vraiment soin de soi. Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir un diagnostic de maladie mentale pour agir, ni un deuil, ni une perte, ni quoique ce soit. On doit tous prendre notre bien en urgence.

Comme je disais en début d’article, la terre est un élément important pour moi, car c’est elle qui nous offre tout ce qu’on a besoin pour vivre. Il est important de la remercier pour tout ce qu’elle nous apporte. Si vous avez la chance de coller un arbre pour vous ancrer ou simplement le coller pour bénéficier des biens faits, vous changerez votre énergie.

Jouez dans la terre, marchez à pied nu dans la pelouse, couchez-vous pour admirer le soleil ou les étoiles, appréciez notre terre mère.

Alors, si vous pensez avoir le pouce noir, demandez-vous si vous avez le besoin de ralentir et d’admirer la vie un peu plus pour leur transmettre une bonne énergie pour qu’elle ait envie de vivre chez vous.


Émilie Tremblay, intervenante spécialisée en deuil

Publicité Publicité Publicité
Publicité
Émilie Tremblay | Du pouce noir au pouce vert !

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Publicité