La connexion humaine

La connexion humaine

L’essence même d’une vie.

Nous vivons dans une ère où la technologie nous permet de communiquer entre nous aisément et instantanément. L’ironie derrière cet exploit phénoménal, un fléau que l’on surnomme La Solitude et qui fait des ravages à l’échelle mondiale !

Selon la définition, la solitude est le fait de n’être engagé dans aucun rapport social. Selon la vie, la solitude est une sensation d’isolement, parfois choisie… Et souvent subie.

Qu’est-ce que « se sentir seule » ? À l’origine, il s’agit d’un fait, et non d’une émotion : lorsque personne n’est à vos côtés, vous êtes seul. De ce fait peut découler une impression d’isolement, une tristesse un manque, une sensation d’incomplétude. À deux, en groupe ou au milieu d’une foule, rien n’empêche de se sentir seule. L’expression est générique, englobant les émotions créées par l’absence d’interaction sociale.

 

Que se passe-t-il ?

À défaut d’avoir la connexion Internet, il nous manque l’essentiel, la connexion humaine.

Celle qui fait toute la différence dans nos vies.

Celle qui nous permet, de façon intangible, de laisser notre trace sur cette terre.

Vous souvenez-vous, de la dernière fois où vous avez tenu un enfant par la main ?

Peut-être que vous vous souvenez d’avoir perdu le fil du temps en écoutant votre amoureux (euse) vous parler ?

Et que dire de cet épisode, où vous ne pouviez plus reprendre votre souffle, car vous étiez en train de rire aux éclats avec une personne ?

Je vous imagine en train de sourire…

Toutes ces connexions sont indélébiles, puissantes et essentielles à nos vies.

La connexion humaine se retrouve aussi dans la liste des 6 besoins fondamentaux des êtres humains, selon ce que nous propose le grand Tony Robbins. Un de mes mentors.

Quels sont ces besoins fondamentaux ?

1- La certitude

Nous aimons être dans ce que l’on appelle, la zone de confort.

C’est le besoin de sécurité, de confort et de cohérence.

2- L’incertitude

Nous avons tous besoin de diversité, de changement, de prendre des risques, d’avoir des défis. Si tout était sûr, nous trouverions la vie ennuyante.

3- La signifiance

Nous partageons tous le besoin de se sentir important, nécessaire, utile et digne d’estime. Nous avons tous besoin de sentir que notre vie a un sens. Nous cherchons notre raison d’être, notre raison de vivre. Nous voulons que notre vie compte et que notre présence sur terre ait une certaine importance.

4- L’amour et la connexion

La nécessité de se sentir connecté et aimé est un besoin vital et partagé par tous. Tout le monde a besoin d’être connecté avec d’autres êtres humains et tout le monde aspire à l’amour. Un nourrisson qui n’est pas touché, qui n’est pas caressé, peut en mourir !

5- L’évolution

La nécessité d’un développement émotionnel, intellectuel et spirituel est un besoin constant. Nous avons besoin de grandir, d’améliorer nos compétences, de réussir.

6- La contribution

Le besoin de donner au-delà de nous-mêmes et donner aux autres est un besoin humain. Nous avons besoin d’apporter quelque chose au monde qui nous entoure, d’aider les autres, de rendre le monde meilleur. Chaque personne peut honorer sa contribution à son niveau. Cela peut même se traduire en écrivant un livre, un blogue, ou même partager celui-ci !

Ceux qui me connaissent savent que je suis la fondatrice du salon de L’Éveil, un salon où je mise fortement sur la connexion humaine. Celle que les visiteurs font avec les divers intervenants, avec les divers conférenciers et même cette connexion qu’ils se font entre eux, car ils se reconnaissent à travers les gestes et les regards des autres.

À mon sens à moi, la vie est faite de connexions et je vous en souhaite des puissantes, et des enrichissantes !

 

Kathy Tropiano

#Gratitude #Connexion

Références

http://www.mindful-corps-esprit.com/les-6-besoins-humains-comprendre-vos-besoins-ceux-des-autres-et-comment-les-faire-evoluer/

http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/quest-ce-que-la-solitude-010115-2240

Kathy Tropiano | La connexion humaine

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire