La flamme de Noël

Laissons de côté pour un instant la signification individuelle et très personnelle que revêt le Noël de nos souvenirs.

Je vous propose plutôt une réflexion face à l’influence de ce jour notoire, au cœur même de notre quotidien.

Ce n’est qu’une question de croyances!

Pour tous et chacun, nos croyances jouent un rôle primordial quant à la signification de Noël à nos yeux. Qu’il s’agisse de nos croyances culturelles, religieuses ou spirituelles, la flamme de Noël a un effet à la fois mystérieux et concret sur notre vécu respectif.

La flamme de Noël, pour les croyants d’une culture de consommation, a le potentiel de brûler le portefeuille. D’autre part, pour le pratiquant encadré par les rites d’une institution ecclésiastique, la flamme de Noël réchauffe le cœur. Tandis que, pour d’autres êtres humains, la flamme de Noël a le potentiel d’éclairer l’esprit et notre parcours.

Quel qu’elles soient, sans pour autant porter de jugement, nos croyances se manifestent de façons très différentes, en tant que rituels.

 

Savoir-faire par obligation

Dans notre culture nord-américaine, il n’est pas difficile de témoigner du rituel du magasinage en plein espace public, souvent dénudé de sens, pour ne pas dire un rituel imposé par défaut et dans le but soit d’acheter la paix ou de jouer son rôle. Le consommateur a souvent tendance à naviguer aveuglément à travers les foules en butinant d’un point de vente à un autre dans un lieu commercial de prédilection à la recherche d’un trésor convoité. Acheté le meilleur cadeau, tel est notre mandat, comme si nous étions seul à compétitionner contre d’autres.

Les conséquences de la pratique de ce rituel, souvent échelonné sur une période prolongée, génèrent souvent un état d’épuisement chez le consommateur, une fatigue autant physique que psychologique.

 

Savoir-faire par devoir

Pour d’autres, leurs croyances religieuses se manifestent par l’entremise d’une célébration structurée, à caractère sacré. Par opposition à une course aux trésors, il s’agit plutôt de faire une place à l’horaire pour participer à un rassemblement cédulé de plusieurs croyants sous un même toit dans la pratique d’un rituel connu. Pour certains, ce rassemblement est pourvu d’un sens profond et une occasion de vivre une expérience ensemble avec un célébrant. Pour d’autres, c’est de suivre le troupeau pour ne pas faire de vagues.  C’est une occasion de vivre une expérience ensemble avec un célébrant!

 

Savoir-être par choix

D’une perspective spirituelle, la manifestation est plus un rituel de recueillement en privé de soi à Soi, peu importe le moment, mais toujours présent au moment.  Ces moments privilégiés nous permettent de s’épanouir pleinement dans notre essence propre. C’est l’opportunité de vivre en pleine conscience et ressentir le Soi en soi dans le but de réaliser son plein potentiel tout en étant détaché du temps!

 

Prendre le temps…

Dans le monde d’une culture de consommation, les nombreuses publicités agressent tous nos sens au point de nous faire perdre toute sensibilité et de nous amener à sombrer dans l’inconscience, allant même jusqu’à l’insouciance. Dans ces moments, le temps semble filer à toute vitesse, avec comme conséquence de nous projeter dans un tourbillon où tout presse.

À l’opposé, lors d’une célébration religieuse ou autre, l’occasion de se déposer nous offre la chance de prendre du recul et revisiter notre parcours quotidien et d’en évaluer la pertinence de nos actions face à nos objectifs.  Ce recul, nous porte à réaliser que pendant que l’on vaquait à nos occupations, le temps a fait son œuvre, les enfants on grandit!  C’est à ce moment que le temps prend toute sa signification.

Lorsque l’on ose se recueillir et poser un regard attentif sur soi, tant de mémoires et d’émotions se dévoilent à nous.  À ce moment même, l’opportunité est belle de faire briller la flamme de Noël sur ses souvenirs et laisser la lumière nous plonger dans un état de paix où le temps est suspendu…

En bout de ligne, c’est un choix de mode de vie, et selon mon humble opinion, c’est une décision qui mérite une réflexion.

Alain Mercier | La flamme de Noël

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire