Le passé, est passé

Une évidence pas si simple, sans le pardon.

C’est spécifiquement grâce aux épreuves du passé et que nous avons surmontées, que nous sommes devenus la personne que l’on regarde chaque matin devant notre miroir. Derrière chacune de nos blessures, chacune de nos cicatrices se cache l’histoire de notre vie, celle que nous continuons d’écrire, jour après jour.

L’idée de rester coincé dans le passé semble futile, mais au combien confortable? Puis en réalité, les regrets sont de puissants venins, que l’on s’inflige lorsque nous nous entêtons à rester dans une réalité qui n’est plus et qu’il nous est impossible de changer.

Pour avancer léger, il faut savoir pardonner.

Le pardon de soi.

Méfiez-vous, car ce pardon qui à prime à bord, semble anodin est beaucoup plus important que vous ne l’imaginiez! Souvent, nous sommes sans pitié à notre égard et nous tourmentons notre esprit sans cesse avec des phrases du style, je n’aurais jamais dûje ne devais pas lui faire confiance, j’ai été naïve, impulsive, mal adroite et je ne sais quelle autre absurdité mesquine que l’on se répète pendant de trop longs moments.

La première chose à faire, c’est d’en prendre conscience. Essayez plutôt de recadrer et de retracer le pourquoi vous aviez agi ainsi? Une émotion, une peur et conscientisez-là.

Si une telle situation se représente, vous en aurez tiré la leçon et vous saurez agir autrement. J’utilise ici le mot leçon et non le mot erreur. L’erreur n’est jamais réellement une erreur, elle porte la leçon et la leçon ne vient que pour nous faire grandir, jamais pour nous punir. Acceptez la culpabilité et prenez la part de votre responsabilité, mais de grâce soyez honnêtes. Trop souvent, beaucoup de gens veulent s’approprier la case victime et s’infliger des responsabilités qui ne sont nullement les leurs. Soyez juste et bon avec vous. Nous sommes tous des humains et nous sommes tous venus apprendre.

Le pardon de l’autre.

Pardonner l’autre peut s’avérer être un procédé extrêmement difficile, je vous le consens.

Le pardon est un choix que tu fais, un cadeau que tu donnes à quelqu’un,
même s’il ne le mérite pas. Cela ne coûte rien, mais tu te sens riche 
une fois que tu l’as donné.
Lurlène Mc Daniel

Le pardon est essentiel pour la personne qui pardonne et pas nécessairement pour la personne ayant commis l’acte à pardonner. Il arrive parfois que la personne concernée n’ait nul regret, nul ressentiment. Il devient alors essentiel de trouver en vous la force et le courage de le pardonner malgré la situation, puis de redoubler d’ardeur si tel est le cas. En agissant ainsi, en réussissant à pardonner l’autre, vous réussirez à supprimer le pouvoir qu’ils ont sur vous, et vous retrouverez enfin votre propre pouvoir!

Pardonnez les autres, non pas parce qu’ils méritent votre pardon,
mais parce que vous méritez la paix.
Wild Woman Sisterhood

Je vous partage ici, trois trucs que j’ai moi-même appliqués pour y arriver.

Qu’importe le dieu auquel vous croyez, demandez de l’aide. Il faut une grande force pour pardonner des choses qui sont impardonnables. Pour moi, la prière a toujours occupé une place importante dans ma vie et donc je pris. Je pris d’abord pour moi, pour avoir la force d’y parvenir puis, je pris pour la personne.

Ensuite, je vous suggère d’écouter des méditations guidées, qui sont spécifiques au pardon. Plusieurs versions sont disponibles sur CD ou même sur YouTube et accessibles gratuitement. Choisissez une voix réconfortante et laissez-vous guider.

Et pour finir, je vous suggère la visualisation. Je visualise vraiment la personne devant moi et en détail le scénario. Les couleurs, les textures, les odeurs, tout, absolument tout pour que la scène et le scénario soient des plus réalistes. Rappelez-vous que le cerveau ne fait pas la différence entre ce que vous imaginez et ce qui est réel. Je prends une grande respiration et en m’adressant à la personne concernée, j’explique le pourquoi et le comment je me suis sentit blesser. Je laisse même un temps de parole à l’autre, car parfois je l’entends trouver des justifications. Il ou elle avait peut-être une raison qui l’a poussé à agir de la sorte. Puis je termine en récitant à voix haute le mantra même du *HO’OPONOPONO – 

Désolé, Pardon, Merci et Je t’Aime.

Ce ne sera pas facile et pas évident surtout au début mais tentez le coup, car votre ultime sensation de libération, sera d’avoir su pardonner et de pouvoir enfin, avancer léger.

 

 

*HO’OPONOPONO

Défi​nition Wikipédia- Le Hoʻoponopono (ho-o-pono-pono, parfois traduit en « remettre les choses en ordre », « rétablir l’équilibre ») est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens.

Kathy Tropiano | Le passé, est passé

Commentaires

Aucun commentaire
  • Lucie gingras
    Publié à 13:57h, 03 juillet Répondre

    Je prie pour la présence de l’autre à sa connecter vraiment à l’essentiel et la vérité

Écrire un commentaire