Ma route est-elle tracée?

Certains diront oui, d’autres non.

Tout dépend de nos convictions et de nos croyances. Je dirais aussi que cela dépend de la période de notre vie, de ce que nous vivons momentanément. Lorsque nous traversons des épisodes que je qualifie de brouillard, il est évident que des interrogations surgissent. Où est-ce que je vais ? Quelle direction dois-je prendre? Il se peut qu’aucune solution se présente, que nous soyons dans le néant.

Si l’on regarde derrière soi, que l’on jette un coup d’œil sur le chemin parcouru jusqu’à présent, la vie nous a drôlement dessiné un tracé d’itinéraire dont on n’aurait jamais pu prédire le déroulement au départ. Et pourtant, ce regard nous confirme que nous avons malgré tout atteint la plupart de nos objectifs. Qu’au fil du temps, notre route s’est définie, enjolivée et même s’est avérée parsemée de surprises.

Nous émettons des intentions de direction, nous tentons de nous projeter dans l’avenir pour les grandes lignes de nos objectifs. Cependant, pour ce qui est des détails du parcours, ils se modifient sur la route. Nous avons l’impression de créer au fur et à mesure, de s’ajuster aux opportunités qui se pointent. On provoque, on sort de sa zone de confort, on essaie de s’amuser sans prétendre savoir avec grande conviction jusqu’où la vie nous mènera. Consciemment, on n’a pas vraiment l’impression que la route est tracée puisqu’il y a trop d’inconnu devant soi.

Et si le grand tout de notre vie était déjà orchestré ?! Ah, cette mission d’âme que certain aborde!  Et si l’enjeu de ce chemin de vie, était justement de *ne pas savoir!

Si je savais, peut-être que je ne risquerais rien, je ne découvrirais pas le merveilleux de l’expérience. Je n’apprendrais pas la leçon de l’épreuve. Je n’évoluerais pas sur le plan personnel.

Accepter à bras ouvert l’inconnu. Faire des choix parfois rationnels, parfois intuitifs. Accepter la vie telle qu’elle se présente à nous tout en jouant avec elle. C’est la définition même de VIVRE !

Oui, cela peut être insécurisant de temps à autre, mais personnellement, ne pas tout savoir me permet de développer une confiance en la vie, renforce mon intuition et cet élan du cœur. Et surtout, cela m’oblige en quelque sorte, à développer mon plein potentiel humain. N’est-ce pas là, un des buts de l’âme!

Alors que la route vous soit unique et belle. Imaginez-la, tracez-la et surtout laissez-la vous surprendre.

Qui sait, peut-être en était-ce le but!

Sylvie Asselin | Ma route est-elle tracée?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire