Pas toujours facile de communiquer

Certains déferleront un lot de mots sans but véritable tout en maintenant un rythme effréné, étourdissant ainsi leur auditoire sous prétexte d’en savoir plus.

Ces personnes maintiennent les autres à l’écart sachant très bien qu’il y a un risque à laisser parler ces autres! Ils pourraient rencontrer une personne mieux renseignée qu’eux. Triste réalité d’un verbo-moteur qui monopolise la conversation, dira de celui qui écoute, qu’il n’a pas d’opinion. Les silencieux attendront qu’on leur offre une place, tandis que le jaseur prendra la place.

Disons-le franchement, communiquer est un art, celui d’entrer en relation avec son environnement social. S’ouvrir à l’autre peut mettre en péril nos convictions, ébranler notre savoir et carrément démolir ce que l’on considère comme une vérité!   Ce qui nous obligerait à réajuster nos repères. D’où, pour certaines personnes, cette difficulté de vraiment communiquer.

Parler- Argumenter- Convaincre

Et bien oui, il y a différentes phases d’expression. Tout se joue dans l’attitude que l’on adopte pour communiquer. L’intention de départ vis-à-vis l’interlocuteur orientera la réaction de ce dernier. Les sujets émotifs pourraient envenimer une conversation tout comme certains traits de personnalité teinteront le mode de communication.

On parle, on jase ! En principe, une conversation est basée sur un partage d’idées. Plus on échange avec les autres notre vision sur différents sujets, plus notre champ de connaissances s’agrandit et mieux se porte notre discernement.

On argumente sur un thème pour faire valoir notre position. Cependant, il est important de laisser la porte ouverte aux arguments de l’autre, afin de percevoir un nouvel angle de vision. Personne ne détient la VÉRITÉ, puisque cette dernière peut varier selon l’interprétation ou le vécu de chacun. La compréhension est tellement relative au bagage des connaissances sur le sujet.

On cherche à convaincre les autres de notre savoir ou bien on porte intérêt à la version de notre interlocuteur? Un enjeu fort important dans l’art de communiquer. Écouter et entendre ce que l’autre propose tout en manifestant aussi notre pensée, va qualifier l’échange de la conversation au lieu de la garder à sens unique.

Il y a les naturellement doués à transmettre une pensée et tous les autres qui n’arrivent pas à rassembler leurs idées. Tout s’apprend, observez-vous! Pas facile de s’auto-analyser, mais tellement enrichissant de voir nos patterns de communication.

Sylvie Asselin | Pas toujours facile de communiquer

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire