Des ressources il y en a plus d’une. Le potentiel du corps est notre premier accès que ce soit pour la guérison, l’ajustement ou l’harmonisation de soi. Maintenant, les clés ne sont pas toujours connues et souvent insoupçonnées.

Je vous ai présenté, dans les deux articles précédents, la puissance de l’intention dans l’harmonisation de vos corps énergétiques et ajustement des chakras ainsi que la présence de magnétite qui pourra vous aider à rétablir la circulation voire même la réouverture de différents blocages pour ainsi délier et favoriser la circulation de l’énergie à nouveau; en plus d’activer votre boussole biologique.

Dans cette troisième et dernière partie du sujet, je vous propose d’autres explorations et exercices pratiques.

Neuroplasticité vous connaissez ?

Vous aurez deviné sûrement si vous ne saviez pas ! Oui, c’est en lien avec les neurones et leurs capacités à se transformer pour s’adapter, s’ajuster au besoin changeant du corps.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous entrainerai pas dans une lecture scientifique !

De façon générale, nous connaissons les neurones pour son activité sur le système nerveux, impliquant les neurotransmetteurs.

Maintenant, saviez-vous que la mémoire d’un vécu s’imprègne dans les neurones ? Eh oui ! au même titre qu’une situation non gérable viendra se déposer dans une ou l’autre partie de votre corps; nous parlons alors de somatisation. Vous avez sûrement lu ou entendu le terme « le mal a dit » pour avancer qu’une certaine condition de santé est psychosomatique.

Pour ce qui est de l’aspect émotionnel, c’est pareil.  Prenons exemple la peur.  Elle peut river quelqu’un sur place et le faire s’exprimer de moult façons. Voyons ce que la peur peut engendrer dans la difficulté de s’alignement.

Je vous ai présenté dans l’article précédent, le concept des quatre réalités :

inspiration → pensée → émotion → action

Souvent la peur « pétrifie » et porte à rester au niveau de l’inspiration et de la pensée, vous ruminerez votre projet longtemps sans qu’il n’arrive rien de concret. Pourtant, vous connaissez votre projet sous tous ses angles et sous toutes les coutures. Vous savez ! Toutefois, c’est toujours difficile de rassembler toutes ces données pour les concrétiser.

D’autre part, certains sont plutôt émotionnels et s’activent pour s’activer, sans pour autant placer leurs bases sur lesquelles construire. La démarche semble efficace sans qu’il y ait quelque chose de concret tienne la route ou se manifeste dans la mauvaise direction.

Sur une longue durée : les réalités de l’inspiration (énergie de l’Univers) et de la pensée (énergie du ciel) ne tiennent pas la route s’il y a un blocage au niveau de l’anima émotif qui pourrait ouvrir sur l’action.

Souvent les gens deviennent impatients / contrariés lorsqu’ils touchent ces plans qui leur seraient pourtant favorables. Ce n’est qu’une question de blocage dans l’alignement; comme un passage trop étroit pour que l’information circule librement.

Allons-y d’un exercice concret utilisant cette neuroplasticité :

Une étude a démontré que l’ocytocine (un neuropeptide) favorise l’interaction sociale, la confiance et l’empathie. De fait, contre la peur qui fige sur place. – bien naturellement, cet exercice n’a pas la prétention de guérir et ne remplacera jamais un médicament prescrit ni une rencontre avec un professionnel de santé

Activons donc cette substance favorable ! Souvenez-vous que la puissance de l’intention est votre meilleure alliée ! Activons le mieux-être :

  • Assoyez-vous confortablement et prenez trois bonnes respirations abdominales (inspire et expire par le nez, langue au palais).
  • Entrez en contact avec votre for intérieur. Demandez d’entrer en contact avec les neuropeptides d’ocytocines en vous – observez
  • Demander que cette substance s’active et vienne vous aider à désamorcer les peurs engrammes qui vous figent dans l’action que vous souhaitez entreprendre.
  • Écoutez et sentez ce qui se passe dans votre corps – notez.

Restez attentif à ce qui se passera dans les prochaines heures, les prochains jours. Remerciez.

Un autre volet de la réalité humaine : la partie créatrice en soi.

L’approche du Qi Men Dun Jia est une façon intéressante d’ouvrir et de supporter la route. Très différente de ce que je viens de vous présenter, le Qi Men Dun Jia fonctionne avec des divinités, des étoiles, des portes et des branches dans des secteurs. Restons dans la simplicité de son usage.

Chaque divinité représente une partie créatrice en soi. C’est donc une façon de contacter l’énergie appropriée pour nous aider.

Chaque secteur / orientation (nord, sud, est, ouest, sud-ouest, nord-ouest, nord-est et sud-est) trouve une divinité différente avec chacune leur rôle.  Il y a plusieurs façons de lire en Qi Men Dun Jia :

  • La charte de destinée qui montre comment les énergies qui se sont placés à votre naissance et comment elles ouvrent aux opportunités sur votre chemin de vie.
  • La charte de l’année, la charte du mois, la charte du jour et la charte de l’heure. Celles-ci nous aident à faire tourner l’énergie, faire des changements, obtenir de l’information pour une meilleure stratégie ou décision.

Cette méthode fait partie de la métaphysique chinoise moderne issue du Sun Tzu où l’on considère que les énergies changent constamment, comme un vent souffle différemment selon certaines conditions.

Pour rester dans le sujet de l’alignement, je vous présente l’énergie du « Commandant ». Cette partie créatrice saura vous aider cette année pour avoir l’esprit clair; état important lorsque l’on veut concrétiser quoique ce soit.

Des 10 divinités, celle du « Commandant » qui réside au secteur Est jusqu’au début février 2022, est dédiée au nettoyage énergétique, nettoyage du chemin, libération d’obstacles.

Une autre divinité pourrait vous être utile dans l’alignement : le « Tigre Blanc » qui réside à l’Ouest cette année et qui tient le rôle de détrompage; c’est-à-dire permettre d’éviter les erreurs de parcours, les trompes-l ’œil.

Comment en bénéficier ?

  • Avec votre boussole, trouvez l’orientation Est ou Ouest selon le besoin.
  • Assoyez-vous confortablement, prenez trois bonnes respirations abdominales (inspire et expire par le nez, langue au palais).
  • Faites le décompte de 64 à 1; à zéro, faites votre demande à la divinité (ici Commandant si vous avez choisi l’Est ou Tigre Blanc si vous avez choisi l’Ouest). Attention ce n’est pas une imploration, mais bien une commande.
  • Laissez-vous imprégner de l’énergie que cette divinité vous apporte pendant cet exercice.
  • Normalement, 5 à 10 minutes suffisent pour compléter cette pratique.
  • Vous pouvez noter ce que vous avez vécu.
  • Restez alerte et à l’écoute de ce qui se passe en vous et autour de vous.

Voilà, c’était le troisième et dernier article sur le sujet de l’alignement. En souhaitant que ces ressources vous viennent en aide et vous supportent sur votre chemin de retour et de maintien de l’alignement !

Je vous invite à visiter ma fiche R.I.M.E. en cliquant ici. Le contenu de la vidéo « Être bien pour vrai et voir clair au quotidien » pourra vous être utile dans la continuité de ce présent article.

Vos commentaires sont toujours les bienvenus. Bon Alignement !


Références :

https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2020/01/msc190264/msc190264.html#F2

https://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2020/01/msc190264/F2.html

Joey Yap Mastery Academy. Rise 2021; Thrive 2021; Qi Men Dun Jia advanced program.

Braden, G. Les Codes de sagesse. Ed. Ariane, juin 2020.

Louise-Maëna Paquette | Vous avez dit « Alignement » ? 3e Partie

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire