Pourquoi diable ne réussissez-vous pas à prendre votre santé en main ?

Pourquoi ce titre ?  Faites-moi confiance, vous comprendrez rapidement au fil de votre lecture.  En ce début d’année, il est évident que l’on réfléchit beaucoup à celle toute neuve qui s’offre à nous. Je me plais toujours à imaginer un grand livre blanc et à me répéter que j’en suis l’écrivaine et qu’il n’appartient qu’à moi de le remplir selon mes désirs.

Pourtant, qui dit début d’année, dit également bilan de celle qui vient de se terminer et nombreux questionnements.  Même si je prends toujours le temps de souligner mes bons coups et mes succès, en espérant que vous le faites également, j’ai remarqué qu’il m’arrive parfois de me demander où sont passées certaines « résolutions » ou décisions concernant différents aspects de ma vie.

Ayant traversé 3 cancers, il est évident que la santé est pour moi une priorité absolue.  Et pourtant, alors que j’arrive à suivre une routine alimentaire exemplaire, il m’arrive par contre d’en négliger certaines dimensions telles que la gestion du stress, la méditation et etc.  J’ai cherché plusieurs méthodes et moyens concrets afin de réussir à gérer ces aspects avec la même efficacité avec laquelle je gère mon alimentation.  Cela fonctionne, mais ce n’est pas toujours durable de façon prolongée.

J’ai donc décidé d’entamer une réflexion beaucoup plus profonde à ce sujet, ce que je ne n’avais pas fait depuis longtemps.  Et je me suis sentie un peu comme dans l’Alchimiste…. à réaliser qu’en fait je cherchais inutilement une évidence que je connaissais déjà… c’est-à-dire, que tout se trouvait à l’intérieur de mes croyances profondes.  Cordonnier mal chaussé…

Revisiter ses croyances

Mais qu’est-ce que les croyances ont à voir dans ça ?  Ne s’agit-il pas plutôt d’un simple manque de discipline, de volonté ou encore d’organisation ?    En fait, c’est beaucoup plus profond que ça.  Ces éléments sont toutefois ceux qui nous sautent au visage comme une évidence et qui nous amènent parfois à être si durs envers nous-mêmes, à nous culpabiliser pour au final miner notre estime de soi de jour en jour.  Diriez-vous à votre meilleur ami, et, parfois, même à de purs inconnus, ce qu’il vous arrive de vous répéter ?

Pourquoi en arrivons-nous là ?  Parce que nous n’avons pas appris à comprendre notre cerveau au plan cognitif ainsi que nos mécanismes de pensées qui engendrent toutes nos croyances sur lesquelles sont basées nos vies.  Parce que l’humain est paresseux de nature et n’a pas toujours le réflexe de remettre en question ce qu’il croit être une vérité.

Un processus qui s’apprend

En tant que criminologue, j’ai enseigné durant de nombreuses années un programme correctionnel intitulé « Gestion de la colère et des émotions » à des détenus fédéraux purgeant des sentences d’une moyenne de 12 ans.  Il s’agit d’une période de ma vie où j’ai vraiment fait de la croissance personnelle accélérée… À aider les autres, on finit par s’aider soi-même et c’est totalement fascinant.

Puisque notre corps physique et nos comportements sont le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de vous, je vous invite à vous poser les questions suivantes concernant votre santé relativement aux aspects que vous négligez malgré vous.

  • Qu’est-ce qui vous énerve le plus dans votre relation avec votre santé ?
  • À quoi ressemble votre niveau d’énergie idéal ? Prenez quelques minutes pour vous inspirer de cet état et demandez-vous ensuite comment vous vous sentez ?  Comment débuteraient vos journées ?
  • On vous offre l’occasion de vous réveiller demain matin dans votre état de santé optimal. Comment décrivez-vous cet état précisément ?  Comment vous sentez-vous ?
  • Quels rêves cet état vous permet-il de réaliser ?
  • Qu’est-ce que cela vous obligerait à modifier dans votre vie actuelle ? Quelles personnes seraient susceptibles d’être dérangées par ces changements ?  Votre amoureux parce que l’heure supplémentaire que vous déciderez de prendre pour vous occuper de vous ne vous permettrait plus de préparer tous ses lunchs comme vous avez l’habitude de faire ?  Vos enfants parce que dorénavant ils devraient apprendre à plier leurs vêtements ?  Vous comprenez le principe ?  Prenez le temps de faire cette liste, vous en apprendrez beaucoup sur vos croyances.
  • Sur une échelle de 1 à 10, à quel point croyez-vous mériter une santé optimale ? Peu importe le résultat, répondez ensuite à la question pourquoi.

 

Catégories de croyances et de pensées nuisibles

Les croyances et les pensées se divisent en plusieurs catégories.  Le but n’est pas d’analyser toutes nos pensées, mais d’arriver à identifier celles qui nous sont nuisibles et de comprendre pourquoi.  Pourquoi faire tout ça ?  Parce que c’est là que réside toute la beauté du processus.  Parce que cela nous permet de réfuter ces pensées et de les modifier.

Ne cherchez pas à faire tout cela dans l’heure qui suivra la lecture de cet article !  Imprégnez-vous de ces pistes de réflexion et faites confiance au processus cognitif engendré par ce questionnement.  Je vous suggère de prendre des notes, de consigner vos réflexions, vos prises de conscience par écrit.  Cela vous sera d’une grande utilité.

Dans mon prochain article, je vous expliquerai comment identifier vos pensées nuisibles, vos croyances, je vous partagerai des exercices ainsi qu’une méthode fantastique en 3 étapes pour arriver à modifier ces pensées qui vous nuisent et vous empêchent de prendre soin de votre santé comme vous le méritez de façon durable !  C’est ainsi que vous serez ainsi en mesure de répondre de façon satisfaisante à la question :  mais pourquoi est-ce que je ne réussis pas à prendre soin de ma santé comme je le voudrais ?

 

 

 

 

 

Marie-Hélène Dubé | Pourquoi diable ne réussissez-vous pas à prendre votre santé en main ?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire