Osciller, dandiner et tanguer !

SAvez-vous l’impression que votre quotidien oscille parfois à un tel point que vous avez l’impression de dandiner ?  Et si au lieu de résister vous vous diriez « pourquoi pas ? »  Vaut mieux tanguer que chavirer après tout!

À titre d’exemples, certaines semaines sont relativement tranquilles  alors que le mois suivant arrive à fond la vapeur!  Essoufflant oui, mais tellement enivrant!  Événements inattendus, je dirais même qu’il pourrait être intéressant de se cloner quelques fois.  C’est dans ces moments que l’on doit se virer sur un dix cent comme le dit l’adage.  Après tout, c’est le résultat de tous les efforts engendrés, de toutes les petites graines que l’on a semées.  Adaptation, flexibilité, on s’ajuste.  Dans une période au ralenti, on travaille le lâcher-prise et la patience.  On se repose pour mieux faire place à notre créativité.  C’est le temps de mettre à profit les idées qui nous trottent dans la tête.

C’est ce qu’on définie comme étant une oscillation de relaxation, c’est-à-dire une oscillation périodique d’un système physique, dont chaque cycle comporte une phase où le système reçoit de l’énergie, suivie d’une autre où le système évolue spontanément et tend à retourner à son état d’équilibre.

La vie sera toujours ondulatoire, avec ces hauts et ces bas.  Par contre avec le temps, cette ondulation qui n’est rien d’autre qu’une fréquence, tend à s’harmoniser avec ce que nous vibrons intérieurement.  Plus nous accueillons avec douceur ce qui se présente à nous moins grand est l’écart entre les hauts et les bas.  Un rythme s’installe.  Comme les vagues sur les berges, elles se présentent une à une.  Quelques unes plus tempétueuses frappent les rochers, puis les suivantes s’adoucissent et effleurent le rivage.

Tout est dans l’approche, l’attitude et la motivation à atteindre un but.  Et si on prenait la vision de notre objectif comme une action vers soi, un geste d’amour envers soi, petits pas par petits pas.  À partir du moment que l’on accepte que le mouvement c’est du vivant, que cela peut bousculer parfois et bien l’emphase n’est plus concentrée sur la restriction mais sur le parcours!

Un voyage qui s’avère être notre propre aventure.

Prenez plaisir à participer au bien-être de votre vie en dansant avec elle.


Sylvie-Asselin_smAuteure: Sylvie Asselin, Praticienne en Technique neuro cutané et artiste-peintre
Pour consulter la fiche professionnelle de Sylvie sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.

Sylvie Asselin | Osciller, dandiner et tanguer !

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire