Le rôle de la personne malade

Oh! que l’on oublie souvent cette facette de la vie lorsque la maladie entre dans notre quotidien. Bien que la personne malade soit concentrée sur sa convalescence et son rétablissement, c’est aussi elle qui fera en sorte que l’harmonie et l’amour puissent régner autour d’elle. D’où les bienfaits de l’acceptation des événements. Ici, ne vous méprenez pas, accepter ne signifie pas être en accord avec l’épreuve, mais simplement accepter que cela se passe. Ce qui permet de regarder les options devant vous pour améliorer votre qualité de vie.

Tout part du principe de donner et de recevoir. Lorsque l’une de nos connaissances tombe malade, notre première réaction est de se demander ce que l’on peut faire pour l’aider. Et, bien souvent, le sentiment d’impuissance s’installe puisqu’à première vue, on ne peut faire grand chose. Mais!… parce qu’effectivement, il y a un mais! Il existe une avenue pour contribuer au bien-être de la personne souffrante et bien souvent, ce secret réside entre les mains de la personne malade.

 

Lorsque rien ne va, prenez le téléphone. Demandez à tous ceux qui vous entourent de vous envoyer de belles pensées, surtout d’amour ou de guérison. Ainsi, vous vous permettez de recevoir à votre tour.

Et surtout, vous offrez l’occasion à vos proches de vous dire *je t’aime.

Si vous étiez conscient à quel point le sentiment d’impuissance est néfaste et que par un simple appel, il peut être transformé en … je peux faire quelque chose! La personne qui souffre, si elle accepte de recevoir l’expression de l’amour qui règne autour d’elle, verra son bien-être augmenté par une belle énergie collective de pensées de guérison, de support et d’amour. Être porté par cette vague d’attention, allège les maux et les défis associés à l’épreuve. Vos cellules vibreront de joie et votre cœur sourira à nouveau. C’est un baume pour l’âme.

citation

Pour avoir été témoin, à maintes reprises, du phénomène d’enclencher une vague d’amour autour de soi lorsque la vie bascule, je vous confirme que RECEVOIR peut écourter la convalescence, ou même s’il n’y a pas d’issue possible à l’épreuve, vous serez accompagné de magnifiques cadeaux de vie.

Sylvie Asselin | Le rôle de la personne malade

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire