Après l’égo, c’est au tour de l’âme!

Notre âme est l’équivalent de notre divinité.  Elle nous connecte à la Source et est elle-même habitée par des sagesses inexploitées.

L’égo tant qu’à lui est l’équivalent de notre personnalité, que j’appelle l’égo-personnalité.  Il n’est pas synonyme d’orgueil.  Non! Il représente plutôt ce personnage que la vie a façonné avec toutes ses forces et faiblesses, ses croyances saines et malsaines, ses blessures refoulées dans la profondeur de son inconscient.

Et un beau jour, cet égo en a marre et il veut guérir. Il veut arrêter de souffrir et la première étape vers ce processus de guérison est de décider volontairement de naviguer en eaux troubles, de parcourir des contrées inconnues à l’intérieur de soi et ce, malgré l’inconfort qu’il ressentira.

De ce fait, en se connectant à ses blessures, l’égo fait ses premiers pas en décidant de laisser tomber tranquillement ses mécanismes de défense. Il est prêt à se désidentifier et laisser derrière lui les vieilles peaux mortes qui ne lui servent plus.

Si cet égo accepte cette démarche, ceci revient à dire qu’il a fait usage de son libre arbitre dans une optique de guérison.  De plus, il croit profondément que c’est dans son intérêt le plus élevé.

J’ai la conviction profonde que La Source ne s’impose jamais à l’Homme et qu’Elle attend patiemment sur le seuil de notre porte.  Lorsque nous décidons de la Lui ouvrir, cette Force en nous s’installe tout naturellement.

Nous savons aussi que la Source nous a donné le libre arbitre afin que nous apprenions de nos choix, qu’ils soient bons ou mauvais.

Par conséquent, bravo si notre égo utilise son libre arbitre pour reconnaître ses souffrances et ce, malgré les inconforts qui en découlent.  Bravo s’il laisse un peu plus de place à l’âme, qui, en lien avec le Divin, peut activer notre chemin de guérison et de libération.

J’entends déjà des chants de réjouissance venant de là-haut à chaque fois qu’une personne décide d’utiliser son libre-arbitre pour laisser la place à l’âme.  Et plus notre âme prendra de l’expansion, plus notre vraie nature qui est l’Amour pourra enfin voir le jour sur cette terre qui en a bien besoin.

 

Josée Lafleur

Praticienne en énergie

Josée Lafleur | Après l’égo, c’est au tour de l’âme!

Commentaires

2 Commentaires
  • Carole Laurendeau
    Publié à 10:20h, 01 avril Répondre

    Merci pour ce texte et merci pour m’avoir fait découvrir M.Viktor Frankl. J’adore sa citation. Continuez votre bon travail.

    • Alain Mercier
      Publié à 10:25h, 01 avril Répondre

      Merci Carole de nous lire. On met tous nos efforts pour que notre contenu soit inspirant et ressourçant.
      Josée Lafleur, co-propriétaire du RIME

Écrire un commentaire