Avez-vous déjà perdu la foi?

Il y a de ces moments dans la vie, où l’on peut affirmer que notre foi est rudement mise à l’épreuve.

Cette foi qui définit notre confiance absolue, totale et ferme à un idéal ou à un but ultime qui nous dépasse en quelque sorte. Elle manifeste tout autant l’espoir qui nous anime, qui nous permet d’avancer dans tout l’ensemble de l’œuvre de ce que la vie nous réserve sur ce plan terrestre.

Nous mettrons tous, à quelques reprises, un jour ou l’autre, un genou à terre. L’épreuve nous fera douter, nous ébranlera jusqu’au point où tout s’écroulera autour de nous. Un sentiment de fatalité s’installe, l’impuissance à percevoir la moindre lumière dans le brouhaha.

Cependant, il existe un merveilleux proverbe, probablement énoncé jadis par une grandeur d’âme, un sage ayant surmonté tous les leurres de ce monde…

« Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. »

Cette phrase n’est pas anodine, elle est d’une profondeur inouïe. Prenez l’exemple du pied de vigne. L’écorce semble morte et desséchée, mais lorsque vous coupez une tranche vers le cœur, la moelle est tendre et verte, la sève coule. La vie circule à l’intérieur, ce qui permettra au nouveau scion de poindre au moment propice.

« Tant que l’air entre dans les poumons, tant que le cœur physique pompe le sang, tout est possible.  »

Le plus gros frein à renaître est que nous, être humain, avons cette fâcheuse habitude de VOULOIR tout contrôler. De prétendre savoir comment les choses devraient se dérouler. Ce qui nous empêche forcément d’ACCEPTER qu’il en soit autrement.  Lorsque ça dérape, on encaisse le tout comme un échec, un sentiment d’infériorité ou de culpabilité. Même si plusieurs n’aiment pas l’entendre, tout finit par rentrer dans l’ordre. Un ordre bien orchestré par plus grand que soi.

Évidemment, rien ne sera plus comme avant. Tout est chamboulé, certaines personnes ne seront plus là. Des deuils seront nécessaires. Certaines actions devront être enclenchées pour modifier le parcours et réajuster le chemin devant soi.

Peut-être qu’il faudra « faire comme si » pour un certain temps afin de repartir la roue du quotidien. Peut-être qu’il faudra cogner à la porte de quelqu’un pour se sécuriser. Peut-être qu’il faudra carrément changer de direction. Et pourquoi pas!

Il n’y a que l’ego qui prétend que la vie devrait être une belle ligne droite tracée comme on l’entend. Ce voyage terrestre est une aventure, une expérience d’amour envers nous-mêmes. C’est cet amour de soi qui nous propulsera continuellement vers l’avant.

La vie est un acte de foi!

Sylvie Asselin | Avez-vous déjà perdu la foi?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire