J’ai peur tout simplement!

J’ai peur :

de me tromper dans mes choix

d’être jugé dans mes actions, d’être rejeté

qu’on ne partage pas ma vision des choses

de ne pas réussir, de tomber

de me retrouver seule, de mourir à ce je suis

de manquer d’argent, d’être malade

de ne pas être à la hauteur, de ne pas répondre aux attentes

… et ainsi de suite. Des phrases que l’on entend fréquemment en consultation et qui sont propre à l’humain. La liste peut parfois être longue ou courte, cela a peu d’importance. Il faut se l’admettre même si cela nous fait grincher des dents; La peur est une illusion en soi puisqu’elle n’est pas la même pour tous. Elle varie selon nos blessures et le grand manque d’amour envers soi.

Plusieurs auteurs ont abordé le sujet, l’ont décortiqué sous toutes ces coutures, donc je n’irai pas en ce sens. De part ma nature à regarder vers l’avant, une question m’est venue et s’est enchainée par la suite, une suite logique de constats et de liens menant à ce cercle vicieux dans lequel nous sommes figés.

Si la peur n’existait pas?  … J’avancerais et j’oserais. Est-ce que AVANCER, faire un pas, enclenche un risque? La réponse va de soi, ‘’oui’’. Le risque d’expérimenter. Ironiquement, l’expérience nourrit, renforcit et devient le moteur du discernement. L’apprentissage qui en découle nous pousse vers la découverte d’être qui nous sommes profondément.

Par le vécu, on acquiert une sagesse intérieure, un sentiment de liberté. On développe l’authenticité et l’amour de soi qui se traduiront par une confiance en soi et en la vie.

Cette confiance s’exprimera en assumant ce magnifique parcours qui est propre à chacun. Cajoler cette fierté de vivre la vie dans tous ces revers; joies et peines, échecs et réussites.

Ces peurs qui à nos yeux semblent fondamentales se résument en une seule : la plus grande peur qui nous habite est de VIVRE pleinement sa vie.

Sylvie Asselin | J’ai peur tout simplement!

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire