La vie m’a fait victime

LA VIE M'A FAIT VICTIMELa vie m’a rendu victime… je n’y peux rien, je suis née d’une mauvaise famille. L’amour n’existait pas malgré mon désir d’être grandement aimée. J’ai été trahie par mes frères et sœurs et un grand sentiment d’abandon s’est forgé en moi. J’ai donc cherché à plaire à tous ces gens qui étaient présents dans ma vie : mon père, ma mère, mes professeurs… Je leur démontrais comment je pouvais être gentille, docile et parfaite. Mais la plupart du temps, je n’avais aucun écho de cet amour.

J’ai grandi avec cette blessure de ne pas avoir été aimée et ma vie a été une suite de relations sans intérêt. Mon amour propre diminuait à petit feu. ‘’Je ne peux être aimée car je suis victime de la vie.’’ Il n’y a rien à faire, je devrai vivre avec ce manque tout le restant de mon existence. Rien ne peut changer. Je finirai mes jours seule, car étant petite, j’ai été abandonnée.

«Dans notre culture, on encourage l’enfant blessé à faire une carrière de victime.»
Boris Cyrulnik

SOMMES-NOUS VRAIMENT VICTIME?

La plupart d’entre nous ont subi de multiples blessures dans leur enfance, que ce soit sous forme de rejets, d’injustice, de trahison, d’humiliation ou d’abandon. Mais pourquoi certaines personnes passent outre et d’autres centrent toute leur vie sur ces traumatismes ?

Je vous donne la définition d’une victime:

Une victime est une personne ou une entité qui subit personnellement soit un dommage, un abus, un préjudice moral. Elle subit les mauvais traitements, les injustices d’autrui, ou qui subit les conséquences d’un accident, d’une catastrophe, d’un cataclysme. … (http://fr.wikipedia.org/wiki/Victime)

Et si je devais être victime dans ma vie pour apprendre que j’ai le pouvoir de tout changer ? Parce que nous sommes plutôt le maître de notre destin nous avons la faculté de conduire notre voiture et de diriger ce véhicule dans le chemin que nous avons nous-mêmes choisi.

Nous ne subissons rien! Nous le créons!

Pour redevenir maître de notre vie, nous devons vivre dans l’acceptation de ce qui est et concevoir que nous n’avons jamais été victime mais plutôt acteur de notre vie. Nous avons choisi notre propre rôle, celui d’apprendre et de grandir de ces blessures.

Apprendre à s’aimer et s’estimer représente notre première guérison.


Auteur: Isabelle Plante, Conférencière, Spécialiste en Hypnose Holistique et en Soin Énergétique
Pour consulter la fiche professionnelle de Isabelle sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez la partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.

 

Isabelle Plante | La vie m’a fait victime

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire