L’équilibre c’est quoi?

Dans cette société dans laquelle on vit, la performance est une des habiletés les plus valorisées. On s’exige des tas de listes à faire toutes aussi exigeantes les unes que les autres. La rentrée est derrière nous mais, déjà, aussi peu de temps après le début des classes, plusieurs d’entre nous peinent à garder le rythme. Est-ce que l’on court après notre perte?

Il y a plusieurs signes qui nous démontrent que notre capacité à prendre cette pression est faible.

Prendre le temps

Le fait de se sentir bousculé pour des petites choses de la vie, l’irritabilité , rouler en voiture et se rendre à destination sans se rendre compte du chemin parcouru…. Est-ce que c’est vraiment cela, la vie?

Nos enfants apprennent par nous. Nous sommes les êtres qui leur montrent le chemin, qui les inspirent dans leur cheminement vers le monde des adultes.

Est-ce que c’est bien le reflet que l’on veut offrir à nos enfants?

Voulons-nous démontrer à nos jeunes que le seul moyen d’avoir le sentiment de succès passe par l’oubli de soi et la performance?

Je dois dire que j’ai fait, cet été, un constat très important pour le reste de ma vie.

Je l’avoue, je suis de celles qu’on peut appeler « workaholic ». J’aime mon travail, je n’ai pas la sensation que je travaille. Coucher des mots sur mon écran, comme je suis en train de le faire en ce moment, ce n’est pas une minute de travail pour moi. Je vis une chance incroyable d’aimer mon travail. Mais, en fait, ma perception est biaisée par ma passion car, oui , les heures que je m’inflige finissent par me mener vers le surmenage.

Faire des choix conscients

J’ai donc fait le choix conscient de modifier mon horaire.

Je fais maintenant ma planification d’horaire en m’incluant, moi, l’humaine qui doit être à son top pour que le reste soit aussi à son meilleur.

Une meilleure mère

Je suis une meilleure maman depuis que je me suis mise à l’horaire. J’enseigne aussi à mes filles à quel point il faut prendre du temps pour soi et sa famille et être là , en pleine conscience avec eux.

Une meilleure amie

Je suis une meilleure amie, je ne dis plus oui à tout, juste parce que cela me place en état de manque de dire non et de courir la chance de manquer le meilleur weekend de ma vie. La réalité, c’est que lorsque je disais toujours oui, j’étais partout avec le désir de quitter ou je n’étais pas véritablement avec les gens, perdue dans mon cerveau bouillant, nécessitant le repos.

Une meilleure amoureuse

Je suis une meilleure amoureuse , je ne porte plus mon attention à toutes les petites choses que mon cher mari aurait pu faire pour m’aider. Je focusse sur ce qui est beau de lui, de nous et le reste, je laisse aller. Ni lui ni moi n’avons à nous accuser de tous les maux parce que nous manquons de temps. Nous avons pris des décisions pour nous écarter des inconforts de la vie. On passe plus de temps ensemble, maintenant , à mettre en pratique les raisons pour lesquelles on s’est choisi : s’aimer.

Je ne dirai pas que c’est facile tous les jours. Il y a bien de ces semaines où on n’y peut rien. Le rythme s’accélère. Mais on s’assure de s’ajuster la semaine suivante. C’est la vie!

Que devrais-tu modifier pour atteindre l’équilibre?

Viens me retrouver dans mon monde lumineux. Je t’offre un beau cadeau et un univers dans lequel les astuces pour rayonner très fort se retrouvent.

Martine Wilky | L’équilibre c’est quoi?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire