Une bouchée enrobée d’émotions

MaryseMioummm… Un doux moment et une douce collation pour apaiser un cœur fatigué, attristé, meurtri, souffrant et douloureux. Que dire de plus lorsque le corps ne se comprend pas? Alors, une première bouchée, une deuxième, une nouvelle bouchée et, par magie, une grande sensation d’apaisement et de réconfort se font ressentir. Est-ce illusoire?

Lorsqu’une grande prise de conscience éveille en nous le désir de mieux comprendre ce que j’appelle mon « mécanisme de défense dominant», une grande aventure sentimentale débute. Je sais très bien au fond de moi que ce mécanisme fut installé inconsciemment à un moment X dans mon jeune âge. Il avait une bonne raison d’être et je l’imagine très bénéfique lors de ce contexte. Toutefois, sournoisement et sans me demander la permission, ce comportement est demeuré par défaut dans mon inconscient. Peut-être, heureusement aussi, pour mon équilibre émotionnel.

Ce fut mon cheval de guerre. Les années ont passé et il est demeuré. Les effets ressentis dès les premières bouchées excitaient mes papilles gustatives et me procuraient un mieux-être pour une courte période. Combien de fois j’ai pu être déçue et en plus me sentir coupable, car je n’avais pas encore trouvé la bonne clef?

Je me permets ce partage pour créer de l’espoir à toutes les personnes qui se reconnaissent en moi. Mon plus grand souhait devient réalité. Je n’ai pas gagné à la loterie, je ne possède pas la lampe d’Aladdin et je n’ai pas de baguette magique. J’apprends à me choisir et je m’aime de plus en plus. C’est facile à dire, c’est vrai! Par contre, l’impact de se reconnecter à soi est, pour moi, une aide précieuse et bienfaitrice qui m’apporte un grand bien-être.

L’idée est de plonger en plein cœur de mon identité. Je découvre des trésors ainsi que du charbon très noir. Nous sommes des êtres uniques et différents. Ce qui m’aide, moi,  dans mon processus de changement, est de reconnaître mes bons coups et mes mauvais coups. Je me pardonne de tout ce qui a été, de ce qui est et de tout ce qui sera. En même temps, comment puis-je mieux faire pour les prochaines fois? Je vis des apprentissages, des expériences et j’accepte l’être humain que je suis dans son évolution.

Je m’étais vraiment perdue de vue. J’ai dit : « C’est assez! Que puis-je faire maintenant pour penser à moi et me faire du bien? Comment puis-je bien cohabiter avec moi-même? »

Maryse Bergeron photoJusqu’à maintenant, j’ai 63 livres en moins sur mon corps.  Pour la première fois de ma vie, je sais profondément, au plus profond de mon cœur, que cette fois-ci, c’est la bonne. Je réussis de plus en plus à me rapprocher de moi. Je me retrouve enfin. Je découvre consciemment que d’avoir donné autant de mérite et d’attention à la nourriture était pour moi une façon de cajoler et de protéger mon hypersensibilité. J’apprends à chaque instant qu’il est important de me choisir, de me donner tout le mérite et de m’offrir toute l’attention en donnant la main à mon côté sucré et salé ainsi qu’en m’aimant de plus en plus avec tous mes défauts et mes qualités. Avant, je ne savais pas comment faire…

Il est tellement facile de se donner toutes sortes d’excuses : je manque de temps, je m’ennuie, le temps des fêtes, les anniversaires, les réceptions, le stress, les émotions…

Aujourd’hui, je me pose les questions suivantes : « Est-ce que je me fais du bien si je mange ceci ou cela? » De plus, la valeur de plaisir doit être présente.  Ma vie, je la veux belle, inspirante et amusante. Je choisis de vivre ma vie en mode VIP (Vivre Intensément Passionnément).

Il fut un temps que la seule idée de penser à la nourriture m’engourdissait. Maintenant, le plaisir de préparer un goûter santé en toute conscience et qui fait «WOW», c’est un délice !

Je termine avec ceci : je ne possède aucunement la vérité, je crois seulement à ma nouvelle vérité et à ma nouvelle réalité.

Voici un chapitre de mon histoire, le plaisir pour moi est de connaître votre histoire.

Merci!


 

Auteure: Maryse Bergeron (Centre Libell-Rive), coach et enseignante certifiée PNL, formatrice et conférencière
Pour consulter la fiche professionnelle de Maryse sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.

Maryse Bergeron | Une bouchée enrobée d’émotions

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire