Et si donner c’était recevoir?

On est souvent à la recherche de ce que la vie et les autres peuvent nous apporter. On attend après le patron pour recevoir une promotion, on attend après notre tendre moitié pour qu’il ou elle nous offre de belles attentions, nous attendons après un mentor pour qu’il nous propulse là où on désire être.

La plupart du temps on attend après un agent extérieur pour changer notre vie. On souhaite donc que quelque chose vienne nous sauver!

La réalité c’est que l’on se retrouve déçu la majorité du temps. Nos attentes ne sont que rarement comblées, ce qui finit par nous faire perdre la foi que nous atteindrons l’objet de notre désir.

Et si on ne recherchait plus de sauveurs?

Et si on se mettait en action nous-même afin de devenir notre propre sauveur?

Une des meilleures choses que j’ai intégré dans ma vie, c’est le don. Le don m’a permis d’accomplir tellement d’actions qui m’ont permis de ME sauver!

Quand on offre au lieu d’attendre, la vie devient plus douce.

Mais attention, il faut donner sans rien attendre en retour. Oui, car si on donne en voulant recevoir, le cœur n’y est malheureusement pas.

Quand j’ai l’opportunité de donner quelque chose ou du temps à quelqu’un, je me questionne toujours de façon à prendre la décision d’aider pour les bonnes raisons. Est-ce que je recherche un retour à mon geste ? Est-ce que j’ai le temps d’offrir ce moment ? Est-ce que je recherche une validation ou une reconnaissance dans cette décision?

Si la réponse est non, je fonce. Je sais que le cœur y sera, qu’il y est déjà en fait.

donner-recevoir

Quand je donne, ce qui est fantastique c’est de voir à quel point cela me remplit. Contribuer à rendre quelqu’un heureux et « faire pour l’autre » au lieu de pour soi nous transporte dans un état de grâce extraordinaire.

La vie étant ce qu’elle est, depuis que j’offre sans attente, je ne me sens plus déçue, je n’ai plus le besoin d’être sauvée. Je me valorise moi -même pour ce que je fais. Je ressens de la fierté et je me sens reconnaissante envers les gens que j’aide car ils me permettent de vivre ces moments fantastiques! Je sais que je me suis prise en main et le plus beau là-dedans c’est que je trouve dans cette aide tellement de bonheur!

On m’a déjà dit un jour : Quand tu aides quelqu’un, qui aides- tu le plus?

La réponse est clairement MOI!

Martine Wilky | Et si donner c’était recevoir?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire