J’ai une boule dans la gorge!

Avez-vous l’impression d’avoir une boule dans la gorge qui vous gêne lorsque vous avalez et/ou respirez? Si la réponse est oui, la première chose à faire est de vérifier s’il s’agit d’une vraie boule ou d’une boule « fantôme ».

S’il s’agit d’une vraie boule il est important d’aller consulter un médecin dans les plus brefs délais!

Comment savoir s’il s’agit d’une boule « fantôme »?

Si vous êtes tourmenté par vos émotions et que certaines peuvent vous sembler difficiles à digérer, à exprimer voire même à avaler… il y a de fortes chances que vous soyez en présence d’une boule « fantôme ».  Peut-être êtes-vous mal à l’aise avec une ou plusieurs situations et qu’il est temps de prendre des mesures pour y remédier.  Sachez que cette boule « fantôme » est là pour une bonne raison!

S’il s’agit d’une boule « fantôme » que faire?

Pelote de lainePremièrement, questionnez-vous sur cette impression (sensation), afin d’en découvrir (connaître) la ou les causes . Il vous sera alors plus facile d’agir en conséquence pour vous en libérer.

Ouain! C’est facile à dire, mais comment faire?

Effectivement, il arrive plus souvent qu’autrement qu’il soit difficile d’identifier ces fameuses émotions et d’en faire le tri.  C’est comme avoir une « pelote d’émotions mélangées » coincée dans la gorge!

Pourquoi ne pas questionner votre être émotionnel ?

Regardez au fond de vous, écoutez ce que vos sentiments et ce que votre corps ont a vous dire.  Vous pourrez alors vérifier si votre ressenti est en accord avec la vérité!  Sachez que votre corps est aussi un bon signal d’alarme pour vous rappeler qu’à l’intérieur de vous, quelque chose ne va pas!  Prenez le temps de vous arrêter, d’écouter, de ressentir et de voir!

Pour ce faire je vous propose l’exercice suivant :

Installez-vous confortablement dans un endroit calme ou vous ne serez pas dérangé.  Prévoyez une période de temps allant de 30 à 60 minutes pour ce faire.  Ayez avec vous du papier, des crayons et « interviewez » votre être émotionnel en lui demandant :

  • Qu’est-ce qui se passe pour toi?
  • Que ressens-tu émotionnellement?
  • Que ressens-tu physiquement?
  • Pourquoi est-ce en train de t’arriver?
  • Pourquoi cette situation est là?
  • Qu’est-ce qu’elle a à m’apprendre?
  • Que souhaiterais-tu que je fasse?

Laissez monter ce qui est présent et ce, sans censure. Si vous avez le goût de pleurer, de crier et/ou de frapper… faites-le de façon écologique pour vous.  Respectez également vos silences car ils ont beaucoup à vous apprendre.  Mots, images, sensations, émotions seront probablement au rendez-vous et convergeront vers une même lignée de réponses et surtout de solutions!

Soyez dans l’acceptation de ce qui est et votre ressenti répondra clairement et distinctement si vous gardez l’esprit ouvert. Croyez ce que vous ressentez, voyez et entendez!

Respectez votre voix intérieure, car elle est la force vitale qui vous donne des conseils à travers vos émotions et vos maux physiques.  Si vous pensez alors : « Oh! C’est juste une intuition » ou « Oh! Ce n’est qu’un malaise physique temporaire », vous négligez et banalisez ces parties de vous qui vous rappellent d’écouter votre corps, vos intuitions et vos émotions!  Sachez que ceci vous aidera aussi à mettre des mots sur vos maux physiques et surtout, de trouver les solutions pour y remédier!

Écouter son intuition, c’est écouter la voix de son guide intérieur en sachant que c’est celle que nous devons suivre et que nous devons croire avant toutes les autres!

Faites-vous confiance et écoutez votre voix qui vous guidera sur votre voie!

André Cloutier | J’ai une boule dans la gorge!

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire