L’actualisation de soi

Rz_45bQui ne rêve pas de réaliser son plein potentiel à tous les niveaux, d’être épanoui dans tous les secteurs de sa vie et de se sentir libre et heureux !

Nous avons tous cet appel au fond de nous à des degrés différents. C’est d’ailleurs l’étape ultime de la réalisation de l’Homme.

Lorsque nous assurons notre survie, nous ne sommes pas en mesure de passer à l’étape d’actualisation de soi ni même de s’en approcher.

Certaines personnes mettent tellement d’énergie à survivre plutôt qu’à vivre, qu’elles passent à côté de leur réalisation personnelle. Par exemple, ignorer l’appel de son cœur dans sa manifestation professionnelle consomme tellement d’énergie, qu’il n’en reste plus pour s’épanouir.

À la base des thérapies humanistes,* l’homme est fondamentalement bon et se dirige vers l’actualisation de soi, ce qu’on appelle la tendance «actualisante» présente chez tout être humain. Il est clair que nous n’avons pas tous le même besoin ou le même désir de s’actualiser ni la même force pour y arriver.

Plus une personne est consciente, plus elle tend vers l’appel de s’actualiser.

Se réaliser pleinement

Se réaliser, s’accomplir c’est vivre et profiter de chaque instant de sa vie. Cet appel à trouver son plein épanouissement fait allusion à l’éveil spirituel et implique un état de transcendance de l’égo où l’on développe une conscience qui comprend l’interdépendance. On découvre alors que tout est lié.

La réalisation de soi est un processus qui peut être long et qui s’étale sur toute la vie. Nous faisons nos choix qui sont activés par notre intention et concrétisés par nos actions.

Facile ou difficile ?

Cela dépend de notre attitude et de notre aptitude à voir la vie du bon côté. Il est rare qu’une personne « dite accomplie» parle des difficultés rencontrées dans son processus d’ouverture pour arriver à cet état de conscience. Elle va plutôt parler d’une vie choisie, une vie riche, satisfaisante.

Qui s’actualise ?

Certains sont plus disposés que d’autres à s’actualiser.

L’enfant qui a dû s’éloigner de sa nature profonde pour s’adapter à son environnement, a développé toutes sortes de mécanismes de survie qui l’ont détourné de sa vérité profonde. Il aura sans doute un travail plus grand à faire pour se réaliser pleinement.

Un climat favorable encourage l’expression de son plein potentiel. Lorsque le milieu ne permet pas de s’épanouir, l’individu a la responsabilité de faire les changements nécessaires, car le prix à payer est grand.

Entreprendre une démarche d’accomplissement de soi, c’est choisir de s’engager avec soi-même. C’est être également prêt à accueillir les prises de conscience profondes nécessaires à un mieux-être. C’est un rendez-vous avec Soi.

Dans le prochain article une démarche d’actualisation de soi vous sera proposée en lien avec les enseignements des grands maîtres.

*Abraham Harold Maslow (1908-1970), psychologue américain, est l’un des pionniers de la psychologie humaniste avec Carl Rogers.


Lise Marie BoudreauAuteure: Lise Marie Boudreau, Présidente du CFPRH, Formatrice, Conférencière, Coach, et Thérapeute Spécialisée en Relations Humaines et Relation d’Aide
Pour consulter la fiche professionnelle de Lise Marie sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.


Publicité Publicité Publicité
Publicité
Lise Marie Boudreau | L’actualisation de soi

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Publicité

Abonnez-vous à l'infolettre du RIME