Le trop-plein! Quoi faire avant que ça déborde?

Il y a des MOMENTS DANS LA VIE où nous avons la DÉSAGRÉABLE SENSATION que nous avons un TROP-PLEIN, un certain RAS-LE-BOL et que nous sommes SUR LE POINT DE DÉBORDER, pour ne pas dire EXPLOSER!  Nous pouvons avoir un trop-plein au niveau du travail, de la vie privée,  un trop-plein au niveau des engagements, des responsabilités, des attentes, des obligations, des émotions, des pressions extérieures et intérieures, etc.  Notre tête est pleine et  le hamster qui y réside s’en donne à cœur joie.

NE PAS PRENDRE LE TEMPS DE S’ARRÊTER risque fort de vous apporter un grand niveau de STRESS,  qui vous conduira sur les chemins de l’ANXIÉTÉ et de l’ANGOISSE!  Puis, vous aurez un manque d’ÉNERGIE, de MOTIVATION, votre QUALITÉ DE VIE sera GRANDEMENT DIMINUÉE, sans parler de l’ABSENCE de la notion de PLAISIR et de la JOIE DE VIVRE!   Alors s’installera un sentiment d’IMPUISSANCE, une PEUR de la PERTE DE CONTRÔLE face à ce trop-plein!

La DÉTRESSE, la TRISTESSE et la DÉPRIME seront à votre porte! Puis les LARMES VONT MONTER, ou selon les circonstances, VOUS RISQUEZ D’EXPLOSER!

Bref, le DÉBORDEMENT EST PROCHE et il est TEMPS D’AGIR AVANT QUE CELUI-CI NE SE PRODUISE!

VOICI QUELQUES SUGGESTIONS AFIN D’ÉVITER CE FAMEUX TROP-PLEIN :

ÉVITER D’UTILISER DES GÉNÉRALISATIONS telles que C’est TOUJOURS comme ça!   C’est pareil PARTOUT!  Ça m’arrive TOUT LE TEMPS! Ce n’est JAMAIS la même chose!  TOUT LE MONDE le fait!

Si vous prenez le temps de penser à chacun de ces mots en LETTRES MAJUSCULES dans les énoncés ci-haut, vous pourrez constater qu’ils font partie de votre vocabulaire et qu’ils finissent par vous faire croire qu’ils sont la réalité.  Et si dans la réalité les mots « TOUJOURS », « PARTOUT », « TOUT LE TEMPS », « JAMAIS » et « TOUT LE MONDE »   N’EXISTAIENT PAS!?

Prenez le temps de bien y penser pour une deuxième fois : « TOUJOURS »,  « PARTOUT »,  « TOUT LE TEMPS »,  « JAMAIS » et « TOUT LE MONDE »… est-ce vraiment possible et réel?

Il est plus sage d’utiliser un langage plus clair, plus précis et qui relève des faits. Il est alors plus facile d’avoir de nouvelles idées et vous serez surpris de la rapidité à laquelle celles-ci se manifesteront et se mettront en place.

FAIRE LA PART DES CHOSES.

Malgré un trop-plein il est très rare que tout déborde en même temps, et ce, dans tous les domaines de notre vie.  Faire un inventaire (une liste) de ce qui va bien et un autre de ce qui nous préoccupe est une bonne façon de faire la part des choses.  Faire la part des choses peut aussi signifier de prendre conscience de ce qui nous appartient, de ce sur quoi nous pouvons agir et de ce qui appartient aux autres.  Vous réaliserez peut -être que vous avez tendance à prendre sur  vos épaules des situations dont d’autres sont responsables et vous constaterez que votre esprit deviendra de plus en plus clair.

ÊTRE EN MODE SOLUTION plutôt qu’en mode victime.

Le fait de ne pas s’apitoyer  sur son sort et d’être à la recherche des comment faire pour arriver à des solutions vous amènera à regarder sous un autre angle les réalités perçues.

LA RÈGLE D’EXCEPTION.

Ce n’est certainement pas la première ni la dernière fois de votre vie que vous éprouvez ce sentiment de trop-plein. Rappelez-vous comment vous avez réussi à passer à travers cet état de trop -plein dans le passé.  Comment avez-vous procédé?  Qu’est-ce qui a particulièrement aidé?  Vous découvrirez en vous une multitude de ressources. Le fait de regarder du côté positif de votre vie active, vos ressources, votre énergie vous redonnera confiance.  Une autre façon d’aborder la vie, une façon qui apporte une grosse différence.

LA NOTION TEMPS.

Posez-vous des questions concernant le temps.  Qui a fixé les échéances, peuvent-elles être modifiées? Qui a dit que tout doit être réglé maintenant?  Qu’arriverait-il de si épouvantable dans votre vie ou celle des autres si une échéance  était reportée? Vous pourrez constater que les catastrophes appréhendées existent plus souvent dans nos têtes que dans la réalité.

DÉDRAMATISATION, PRENDRE DU RECUL, LÂCHER PRISE, SENS DE L’HUMOUR, CHANGER SON ATTITUDE, S’EXPRIMER, S’AFFIRMER, METTRE SES LIMITES, SE RESPECTER, PRENDRE SA PLACE, ÊTRE OPTIMISTE et CONFIANT sont aussi d’autres ressources importantes à ajouter à ces suggestions pour gérer le tout!

Espérant que ces quelques suggestions pourront vous être utiles et apporter légèreté au sein de votre vie.

Donnez-vous les outils pour avoir une meilleure vie et de la vivre pleinement!

André Cloutier | Le trop-plein! Quoi faire avant que ça déborde?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire