Le souffle et la voix : apprendre à respirer consciemment

La respiration est la base de la vie. Dès la naissance, nous inspirons notre première bouffée d’air, et au moment de la mort, nous rendons notre dernier souffle. Sans air, pas de vie possible. Est-ce que nous en sommes conscients ?

Nous savons tous respirer, mais la plupart des gens respirent uniquement pour se tenir en vie. Très peu de personnes respirent correctement, elles ont tendance à placer l’air dans la partie haute des poumons plutôt que de laisser entrer l’air d’abord dans sa partie basse. Je vois ce phénomène très souvent chez mes élèves.

Qu’est-ce qui nous empêche de bien respirer ?

Plusieurs facteurs tels que le stress, les tensions physiques, la peur de manquer d’air, une mauvaise posture, une mauvaise perception de la respiration font en sorte de réduire notre capacité respiratoire.

Il est important de prendre conscience que la qualité de la respiration est directement liée à notre qualité de vie et dans le cas qui nous préoccupe, la qualité de la respiration est directement proportionnelle à la qualité de notre voix quelle soit parlée ou chantée. Mon professeur de chant me disait souvent : « chante sur le souffle ». Cela signifie que le son est porté par le souffle. L’air est la source d’énergie du son, la respiration, son moteur. Pour avoir plus d’impact, plus de puissance, plus d’assurance et une qualité de présence lors de vos discours ou de votre tour de chant, vous devez apprendre à bien respirer.

Mais comment bien respirer ?

En pratiquant consciemment la respiration diaphragmatique qui est en fait, la respiration tout à fait naturelle, douce, calme, régénératrice que nous adoptons lorsque nous sommes au repos ou que nous dormons.

Comment cela fonctionne?

Le diaphragme est une grande membrane en forme de parapluie qui sépare l’appareil respiratoire (poumons) des organes de l’abdomen. Lorsque nous inspirons, l’air pénètre d’abord dans le bas des poumons, le diaphragme s’abaisse pour créer de l’espace dans la cage thoracique, repoussant ainsi les organes de l’abdomen, par conséquent, le ventre se gonfle naturellement. À l’inverse, au moment de l’expiration, les poumons se vident et le diaphragme remonte.

Le diaphragme joue un rôle de premier plan dans le processus d’émission des sons. Il doit être souple et le plus détendu possible. Voilà pourquoi il est important de maîtriser la respiration diaphragmatique lorsque nous utilisons notre voix en tant qu’orateur ou chanteur.

Quels sont les effets de cette respiration?

La respiration diaphragmatique apporte de nombreux bienfaits à celui ou à celle qui la pratique assidument et consciemment.

Elle permet de:

  • diminuer le rythme de la respiration et d’augmenter son amplitude
  • ralentir le rythme cardiaque
  • évacuer le stress
  • détendre le corps en diminuant la tension musculaire
  • mieux s’oxygéner créant ainsi un effet apaisant
  • effectuer un massage à la fois doux et puissant des organes abdominaux par les mouvements de va et vient du diaphragme, ce qui contribue à améliorer leur fonctionnement et à les tonifier
  • décongestionner et de libérer le plexus solaire (situé sous le sternum) où se logent les émotions
  • avoir une voix assurée, rassurante et apaisante autant pour celui qui parle ou chante que pour celui qui écoute.

Je vous propose un petit exercice d’exploration: en vous réveillant le matin, prenez conscience de votre respiration.  Allongé sur le dos, placez une main sur le ventre et observez comment se déploie votre respiration.

Vous pouvez également visionner cette capsule vidéo dans laquelle je vous enseigne comment bien utiliser la respiration diaphragmatique afin d’avoir une voix vibrante, puissante et mélodieuse.

Bonne pratique !

Louise Arseneau | Le souffle et la voix : apprendre à respirer consciemment

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire