Vous broyez du noir?

Lorsqu’une personne est triste ou désespérée, on dit qu’elle «broie du noir». Cette expression imagée provient d’une technique utilisée dans le domaine artistique à la Renaissance.  À l’origine, c’était en effet les peintres du XVIe siècle qui «broyaient du noir», au sens propre du terme, en écrasant du bois carbonisé notamment, pour obtenir de la peinture sombre.

VOUS BROYEZ DU NOIR?

Lorsque vous êtes envahi, obsédé, submergé par des émotions ou des pensées négatives et que vous avez beau tout essayer pour vous changer les idées et que rien ne semble y faire, pourquoi ne pas PRENDRE UN MOMENT POUR VOUS ARRÊTER afin de PRENDRE DU RECUL?

LE DIALOGUE INTÉRIEUR :

Lorsque vous avez un dialogue intérieur, il est fort probable que vos yeux fixent le sol, un objet ou une partie de votre corps qui se situe généralement près ou au niveau du sol.  Vos yeux regardent donc vers le bas.  Il faut savoir qu’il n’y a rien de mal à avoir un dialogue intérieur, car souvent il est bénéfique et propice à la réflexion et à votre évolution.  Par contre, lorsque celui-ci est négatif et que vous ne réussissez pas à vous en sortir, que vous ne faites que ressasser la même chose, je n’ai pas besoin de vous énumérer toutes les émotions ou sentiments reliés à un tel dialogue!  Rapidement, ce dialogue intérieur négatif affectera votre présent, votre journée, votre sommeil et minera votre qualité de vie.  Vous aurez un certain sentiment de « mal-être » et un inconfort mental accompagné à l’occasion de malaises physiques (mal de tête, mal de cœur, fatigue, point dans le dos, etc.)

Voici une photo du penseur de Rodin pour illustrer mes propos sur la posture d’une personne qui a un dialogue intérieur.

Le penseur de Rodin

TRUC POUR SORTIR D’UN DIALOGUE INTÉRIEUR NÉGATIF :

Je vous invite à fixer le ciel, un peu plus haut que la ligne d’horizon.  Vous n’avez rien à faire d’autre que de garder vos yeux vers le ciel, de regarder vers le haut.  Vous verrez et ressentirez que votre dialogue intérieur négatif aura beaucoup de mal à continuer et vous aurez peut-être aussi de la difficulté à garder les yeux qui regardent vers le ciel.  Persistez, car vous allez basculer du côté négatif vers le côté plus neutre,  même positif et constructif.  Continuez jusqu’à ce que vous ayez un dialogue intérieur positif.

Voici un dessin qui illustre la position d’une personne qui est en mode « rêveur ». Portez attention sur l’orientation de son regard.

PERSÉVÉREZ!!!  Car lorsque vous RÊVEZ, quand vous PENSEZ à des choses POSITIVES, quand vous êtes en mode CRÉATIVITÉ, VOS YEUX REGARDENT VERS LE HAUT (un peu plus haut que la ligne d’horizon).

André Cloutier | Vous broyez du noir?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire