22 questions pour vous aider à résoudre des problèmes

Il arrive que certains problèmes nous semblent trop difficiles à résoudre. Lorsque vous croulez sous les dettes ou que vous essayez de vous remettre d’une erreur de jugement, vous pouvez avoir l’impression d’être coincé et que vous ne pouvez pas vous en sortir.

Lorsque nous nous retrouvons impuissants face à une situation et que nous sommes habités de peurs et de « futurs » regrets, il est presque impossible d’avoir le recul nécessaire afin de trouver une solution. Mais il y en a une et parfois même plusieurs.

Dès que vous porterez votre focus à cesser d’être pris entre le « je devrais avoir » et le « ce qui se passe présentement », vous développerez le muscle de consentir à vivre l’émotion sans tout de suite chercher la solution.

Lorsque nous nous sentons à genoux face à un obstacle, nous pouvons avoir l’impression qu’il n’y a pas de solution afin de le surmonter. Et en effet, il n’y en aura pas, si nous ne sommes pas prêts à la découvrir. Nous ne pouvons créer et suivre un plan d’action que si nous croyons que c’est possible.

Si votre défi actuel vous semble insurmontable, prenez le temps d’accueillir et de vivre vos émotions pour ensuite prendre le recul nécessaire afin de voir les choses différemment pour trouver des options de solutions.

Ces questions peuvent vous aider à changer votre façon de penser à propos de ce problème et pour découvrir les étapes à suivre afin de le résoudre.

Prendre sa responsabilité

Lorsque vous admettez un problème et que vous en prenez la responsabilité, vous avez alors le pouvoir de le résoudre. Commencez par vous demander :

  1. Avez-vous joué un rôle dans la création de ce problème?
  2. Faites-vous maintenant quelque chose qui pourrait aggraver les choses?
  3. Est-ce qu’une partie de vous (si intime soit-elle) est à l’aise avec ce problème, peut-être parce que cela vous est familier ou parce que c’est avantageux de garder les choses comme elles sont?
  4. Attendez-vous que quelqu’un d’autre intervienne et solutionne le problème pour vous?
  5. Blâmez-vous quelqu’un d’autre d’une manière qui limite l’action que vous pourriez poser?

Mettre les choses en perspective

Êtes-vous dépassé par le sentiment que cela semble être la pire chose qui vous soit arrivée? Prenez le temps de vous demander :

  1. Sur une échelle de 1 à 10 – dix étant la plus grande épreuve de votre vie – où est-ce que ce problème se situe-t-il? Vraiment?
  2. Ce problème sera important dans un an? Un mois? Une semaine?
  3. Réfléchissez aux principaux domaines de votre vie : travail, famille et loisirs, par exemple. À combien de domaines laissez-vous ce problème vous affecter présentement?
  4. Quel pourcentage de votre stress provient du problème lui-même et quel est le pourcentage du stress qui vient du comment et à quelle fréquence vous y pensez?

Accueillir vos émotions

Difficile de garder le focus parce que vous êtes en mode panique? Reculez, respirez à fond et demandez-vous :

  1. Si vous êtes pris dans des scénarios « et si », pouvez-vous vous rappeler d’autres moments où vous avez imaginé toutes les choses horribles qui pourraient se produire et qu’aucune d’entre elles ne s’est réalisée?
  2. Si vous vous sentez dépassé, pouvez-vous diviser le problème en des parties plus petites, plus faciles à gérer?
  3. Est-ce que vous pourriez voir le problème comme une opportunité de développer vos forces, vos compétences et de ressentir la fierté de vous élever à la hauteur de la situation?
  4. Si vous vous sentez coupable, pouvez-vous exprimer vos remords et commencer à vous pardonner? Si non, qu’est-ce que ça vous prendrait pour le faire?
  5. Pouvez-vous consacrer du temps à la respiration, cohérence cardiaque, à la méditation ou au yoga pour calmer votre mental?

Réaliser que vous êtes tellement plus…

En ce moment, il pourrait être difficile pour vous de voir comment vous allez surmonter cette situation, mais vous devez d’abord et avant tout CROIRE que vous le pouvez. Pas certain? Voici des questions pour vous aider :

  1. Avez-vous déjà géré avec succès des situations similaires?
  2. D’autres personnes ont-elles surmonté des défis similaires? Pouvez-vous en apprendre davantage sur ce qu’elles ont fait?
  3. Si un ami venait à vous avec ce problème, comment réagiriez-vous? Quelles options ou solutions envisageriez-vous pour cette personne face à cette situation?
  4. Pourriez-vous résoudre ce problème si vous aviez de l’aide? Et à qui pouvez-vous demander de l’aide?

Partir à la découverte de solutions

Si vous prenez votre responsabilité, mettez les choses en perspective, accueillez votre réaction émotionnelle et reconnaissez que vous pouvez surmonter cela, le moment est venu d’y arriver. Commencez par vous demander :

  1. Si vous acceptiez votre peur et agissiez malgré cela, qu’est-ce que cela changerait?
  2. Lorsque vous créez le calme et écoutez votre intuition, quel est le message? Qu’apprenez-vous?
  3. Quelles sont vos trois plus grandes habiletés d’adaptation (créativité, force et ingéniosité, par exemple), et comment pouvez-vous les utiliser dans cette situation?
  4. Si vous arrêtiez de vous trouver des excuses et passiez à l’action, que feriez-vous en premier?

En conclusion

Vous remarquerez que les quatre premières séries de questions concernent toutes des obstacles internes. C’est parce que la résolution de problèmes repose en grande partie sur notre propre chemin et notre croissance personnelle.

Les solutions ne sont pas toujours simples (ni compliquées), mais elles le deviennent beaucoup plus facilement lorsque nous nous concentrons, progressons pas à pas et faisons un effort conscient pour rester calmes.

Quel problème vous stresse actuellement? Et que pouvez-vous faire aujourd’hui pour changer votre façon de penser et d’y faire face?

Céline Legault | 22 questions pour vous aider à résoudre des problèmes

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire