Comment savoir si vous êtes en crise d’ego?

Vous êtes-vous déjà senti comme si le monde devait tourner autour de vous? Pas de jugement ici, ne vous inquiétez pas, nous sommes tous passés par là, à un moment ou à un autre. N’est-ce pas?

Se servir de l’ego en tant que force n’est pas du tout une mauvaise chose. Nous ne voulons pas être bousculés, qu’on dise de mauvaises choses sur nous ou qu’on croit tout ce que nous entendons à notre sujet, mais nous ne voulons pas non plus que l’ego soit la principale source de nos décisions et de notre perception.

Si vous vous êtes déjà surpris à grincer des dents ou à vous comporter d’une manière qui ne représente pas la personne géniale que vous êtes, il est fort à parier que votre ego soit à blâmer.

Qu’est-ce que l’ego?

Il existe de nombreuses définitions différentes de l’ego, qui peuvent toutes devenir assez complexes. Vous savez que j’aime garder ça simple… alors, mon point de vue personnel sur l’ego est que c’est la partie de nous qui ressent le besoin d’être une personne spéciale.

L’ego est la partie de nous qui est toujours consciente de soi et qui veut être en contrôle. C’est cette partie de nous qui demande l’approbation et par définition, c’est une partie de nous qui se sent manquante d’une certaine manière. Cela vient d’un endroit intérieur totalement absorbé par notre sécurité, notre réputation, nos intérêts personnels et notre survie.

Le moyen le plus rapide de déterminer si votre ego est en jeu est de vous poser l’une de ces deux questions:

  • Est-ce que je me sens supérieur aux autres?
  • Est-ce que je me sens inférieur aux autres?

Si vous avez répondu oui à l’une des questions ci-dessus, il est probable que votre ego soit aux commandes. En effet, puisque l’ego est en quelque sorte une contradiction.

L’ego n’est pas seulement une question d’arrogance. Beaucoup de gens croient que si vous avez un grand ego, cela signifie que vous êtes arrogant et confiant.

Il y a cette idée que votre niveau d’ego est relatif à combien vous vous aimez. Même si cela peut souvent être le cas, comme je l’ai déjà mentionné, si vous vous sentez supérieur aux autres, c’est bien votre ego qui est en jeu, mais il est aussi important de réaliser que l’ego peut aussi parfois nous faire sentir inférieurs.

L’ego et l’infériorité

Vous êtes-vous déjà senti comme si vous n’étiez pas à la hauteur? Avez-vous déjà regardé quelqu’un d’autre et pensé : J’aimerais être aussi bon qu’eux? Si vous l’avez déjà fait (et soyons honnête, nous l’avons tous déjà fait), c’est aussi un exemple d’être pris entre les griffes de votre ego.

Séparation plutôt que connexion

L’ego nous sépare de notre environnement plutôt que de nous connecter à l’unité entre les humains et le monde naturel.

Si nous voulons profiter pleinement de l’abondance de la vie, nous ne pouvons pas laisser l’ego nous distraire. Chose certaine, laissez-moi vous dire que l’ego ne va pas disparaître, bien qu’il existe de nombreuses façons de remarquer lorsqu’il tire les ficelles afin de nous recadrer avec amour et humilité.

La première étape est d’en prendre conscience. Voici 5 signes que votre ego est en contrôle :

  1. Vous devez toujours avoir plus.

Devez-vous toujours avoir le meilleur et être le meilleur? L’ego n’est jamais satisfait et a toujours envie de plus. L’ego vit de la peur du manque, l’insécurité de ne pas en avoir assez ou que les choses vont finir.

Quand rien n’est « assez bon », la vie sera constamment insatisfaisante et nous serons toujours à la recherche de quelque chose pour combler ce vide. Trouvez des choses que vous pouvez apprécier et soyez reconnaissant.

  1. Vous devez toujours avoir raison.

Combien de fois avez-vous vu le besoin d’avoir raison causer des dommages dans une relation? Un autre moyen efficace de savoir si vous êtes en crise d’ego est de remarquer si vous vous voulez désespérément avoir raison.

Lorsque vous êtes pris dans une discussion ou une dispute, quel est votre objectif réel? Souhaitez-vous réellement faire valoir votre point de vue tout en écoutant celui de l’autre? Ou essayez-vous de prouver à quel point vous avez raison?

Quelqu’un de sage m’a dit un jour : « Tu peux être heureuse ou tu peux avoir raison ».

Voici une excellente question à vous poser la prochaine fois que vous ferez face à une discussion ou dispute : Êtes-vous sincèrement prêt à sacrifier votre bonheur personnel et votre paix intérieure pour pouvoir rendre votre ego heureux en ayant raison?

  1. Vous vous sentez tendu, mal à l’aise et submergé par le stress.

Devez-vous toujours être en contrôle? L’ego communiquera toujours le besoin de contrôle et de sécurité. S’il y a une incertitude, l’ego crie « Danger! ». Il sonne l’alarme que la catastrophe imminente est à l’horizon.

L’ego se concentre sur la survie et devient facilement concerné lorsque les choses ne se passent pas bien ou qu’elles ne se passent pas comme nous croyons qu’elles devraient. Le stress et l’inconfort émotionnel sont un signe que vous n’êtes pas aligné et que vous êtes « victime » de ces faux avertissements et de cette pensée défensive.

  1. Tout est trop sérieux et plus rien n’est amusant.

Avez-vous du mal à prendre une blague? L’ego peut être à la base de cela. L’ego peut facilement voler votre joie de vivre en vous comblant de soucis, de préoccupations, de regrets et d’embarras.

L’ego se débat avec tout ce qui menace le concept de soi et porte atteinte aux notions matérielles de confiance en soi. Il monte la garde pour signaler tous les points négatifs. Soyez conscient lorsque l’ego obscurcit votre joie.

  1. Vous devez réussir à tout prix.

Une volonté saine de réussir est différente d’une concurrence impitoyable. Se comparer et être continuellement en compétition a de sérieux inconvénients lorsqu’elle réduit le potentiel d’avantages mutuels et d’opportunités profitables.

L’ego prospère en se surpassant et en étant le meilleur. Certes, nos accomplissements et nos défis personnels réalisés constituent des éléments importants de la réalisation de soi.

Cependant, il est préférable de garder en vue que celui-ci ne nous éloigne pas de l’image plus globale de l’amour, du bonheur et de la tranquillité d’esprit qui sont, sans conteste, des objectifs riches et nobles.

Pistes pour passer de l’ego à la lumière

  • Portez votre focus sur le courage plutôt que sur la peur;
  • Pratiquez l’amour inconditionnel et la générosité;
  • Ayez de la compassion et faites preuve de gentillesse;
  • Encouragez l’unité et accueillez les différences;
  • Vivez le plus possible dans le moment présent;
  • Alignez-vous sur vos valeurs sacrées;
  • Nourrissez une relation spirituelle authentique;

Lorsque nous arrivons à nous reconnaître autrement que par l’ego, nous pouvons nous épargner beaucoup de souffrances inutiles. Nos interprétations, réactions et décisions ne seront plus guidées par le manque, l’angoisse, la peur, les insécurités mais plutôt dans l’amour, l’ouverture et la lumière.

Comment l’ego a-t-il affecté votre vie? Qu’avez-vous appris grâce à lui?

Céline Legault | Comment savoir si vous êtes en crise d’ego?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire