La créativité c’est bon pour la santé !

En tant qu’artiste, il m’arrive régulièrement de rencontrer des gens qui me disent qu’ils ne sont pas créatifs. On associe généralement la créativité aux artistes, mais dans les faits elle existe partout et surtout, en chacun de nous.

  • Aimez-vous créer ou imaginer de nouvelles recettes ?
  • Aimez-vous écrire dans votre journal ? Imaginer des histoires ?
  • Avez-vous de l’intérêt pour décorer votre maison ? Aménager votre terrain?
  • Êtes-vous attiré(e) par la mode ?
  • Aimez-vous l’artisanat (bijoux, tricot, etc) ?
  • Êtes-vous une personne qui trouve des manières d’organiser ou de ranger les choses ?
  • Occupez-vous un emploi qui vous demande de trouver des solutions à divers problèmes ?

Toutes ces situations sont des exemples de l’expression de la créativité que je définirais comme la capacité d’inventer ou d’imaginer quelque chose de nouveau. Les jeunes enfants sont des experts de la créativité : ils utilisent des paniers à linge comme véhicule ou des cuillères de bois et des chaudrons comme instruments de musique. Être créatif c’est être capable de penser en dehors de la boîte.  Voici un petit exercice qui démontre exactement ce concept.

Reliez les 9 points à l’aide de 4 lignes droites, sans lever votre crayon.

Voir la solution au bas de cet article.

Les bienfaits de la créativité

Développer sa créativité va bien au-delà du simple plaisir qu’on y trouve et n’est pas réservé à des activités artistiques lucratives.  Au contraire, pratiquer des exercices créatifs a des effets bénéfiques sur le cerveau.  En effet, lorsqu’une personne se plonge dans une activité créative, son cerveau sécrète de la dopamine, une hormone du plaisir qui aide à stabiliser l’humeur.  Être absorbé par une création, peu importe sa nature, nous permet de nous centrer et d’atteindre un état similaire à la méditation.  Cela réduit le stress et l’anxiété. En étant concentré sur une tâche qui nous procure du plaisir, nous laissons de côté nos pensées négatives et nos préoccupations.

La créativité permet également de libérer et d’exprimer nos émotions. Peu importe l’activité que nous pratiquons, les émotions s’en mêlent ! La tristesse à propos de la guerre s’exprime en créant un collage, ou en jouant un personnage au théâtre. La douceur s’exprime en jouant de la musique ou en créant un jardin. Bien souvent, les émotions s’exprimeront sans même que nous en ayons conscience, en laissant simplement aller les choses.

Pratiquer une activité qui fait appel à notre créativité augmente l’estime de soi. J’ai moi-même pu observer ce phénomène lors d’ateliers créatifs dans lesquels les personnes affirmaient n’avoir aucun talent pour la création.  La satisfaction ressentie face à une création réalisée procure un sentiment de fierté et d’accomplissement.

Développer sa créativité a également des avantages dans la vie quotidienne. Tel que mentionné précédemment, être créatif c’est penser à l’extérieur de la boîte, donc apprendre à voir les choses sous des angles différents. Cela permet d’augmenter son ouverture d’esprit et sa flexibilité de pensée. En cultivant la créativité dans votre vie, vous deviendrez plus habile à trouver des solutions aux problèmes que vous rencontrez et vous démontrerez plus d’ouverture face aux autres, tant dans vos opinions que dans vos comportements.

Blocages créatifs

Peu importe les activités créatives qui vous intéressent, ce qui est le plus important c’est d’avoir du plaisir. On parle souvent du syndrome de la page blanche, tant pour les artistes en art visuels que pour les écrivains. Pour l’avoir expérimenté moi-même, ce blocage créatif peut avoir diverses causes.

  • La recherche de la perfection : lâcher prise sur le résultat

Se trouver devant une toile vierge et avoir le sentiment que ce que nous allons créer ne sera pas parfait est souvent un frein à la création. Il faut agir avec bienveillance à notre égard et s’autoriser à créer quelque chose de laid. Cela peut paraître étrange, mais une fois que l’on accepte que notre création ne soit pas parfaite et que l’on s’autorise à ce que ça ne soit pas beau, on libère la pression intérieure et on fait place à la spontanéité.  Il est important de mettre l’emphase sur le processus plutôt que sur le résultat, car c’est pendant la création que l’on ressent les bienfaits et non pas après !

Dans ma pratique artistique, c’est la découverte de la peinture intuitive qui m’a libérée de mes blocages.  Cela consiste à déposer des couleurs sur une toile ou un papier, sans réfléchir, sans vouloir créer quelque chose de spécifique.  On fait des taches, des lignes, des points…puis, en observant ce qui se crée au fur et à mesure, on perçoit des formes qui nous inspirent et nous guident vers des éléments figuratifs, ou pas ! Si vous souhaiter peindre de cette façon et libérer votre créativité, je vous invite à choisir un support papier plutôt qu’un canevas. Cela diminue la pression de faire du beau et nous permet de nous accorder plus de liberté et de lâcher-prise dans le résultat.

  • Le manque d’inspiration

Parfois, la création s’exprime naturellement et notre esprit foisonne d’idées, d’images ou de mots.  Mais lorsqu’on est face au néant et que notre inspiration est à plat, il est possible de la réveiller à l’aide de différents moyens.

  • Vous pouvez vous inspirer de votre quotidien pour créer en vous connectant à une émotion vécue lors d’une situation particulière, récente ou passée.
  • Vous pouvez vous connecter à un rêve que vous chérissez et naviguer dans votre imaginaire.
  • Vous pouvez ouvrir un livre ou une revue au hasard et vous inspirer d’un mot, d’un titre ou d’un sujet traité dans cette page.
  • Vous pouvez écouter de la musique et vous laisser guider par elle.
  • Vous pouvez piocher une image au hasard dans votre banque d’images ou dans une revue et explorer ce qu’elle vous fait ressentir.
  • Vous pouvez aller marcher dans la nature et voir ce que cela éveille en vous.
  • Vous pouvez aussi lâcher prise et tenter de trouver un autre mode d’expression ou simplement vous nourrir de contenu créatif plutôt que d’en produire !

Quelques astuces pour développer votre créativité au quotidien

  • Choisissez un objet de votre quotidien et trouvez-lui 20 utilisations différentes. Par exemple, si je prends une tasse à café, elle peut me servir de contenant pour boire, de pot à crayons, de pot de fleurs, de vide-poches, etc.
  • Observez les nuages ou les motifs de certaines céramiques et imaginez des formes d’animaux, de visage ou autres.
  • Empruntez une route différente pour vous rendre au travail ou à un endroit où vous vous rendez fréquemment. Sortir de la routine est une bonne manière d’activer votre créativité.
  • Faites des constructions de blocs avec les enfants (sans suivre de patron évidemment !!).
  • Voyagez dans votre imaginaire et rêvez ! Pensez à un lieu que vous aimeriez visiter et faites comme si vous y étiez en imaginant les couleurs, les odeurs, les sons.
  • Créez des œuvres éphémères avec des éléments de la nature trouvés lors de promenades (feuilles, roches, branches, pommes de pin, etc).
  • Amusez-vous et lâchez-vous ! Dans le jeu, le cerveau se détend et c’est bon pour la santé !

Alors, quelle sera votre prochaine activité créative ?

Visitez mon site Internet pour un exercice de créativité supplémentaire et des images à colorier !

https://www.karinesirois.com/pages/creativite

Solution à l’exercice

Pensez à l’extérieur de la boîte pour résoudre cette énigme. Rien dans la consigne dit qu’il ne faut pas dépasser à l’extérieur du cadre établit par les points pour tracer la ligne, mais notre mental a tendance à créer ces limites par lui-même.


Karine Sirois

Publicité Publicité Publicité
Publicité
Karine Sirois | La créativité c’est bon pour la santé !

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Publicité