La grossesse et le glutathion

grossesseAu cours des derniers mois, j’ai eu la chance d’être entourée de nouvelles mamans et de nouveau-nés.  Ces moments m’ont rappelé ces belles périodes de ma vie !   La grossesse est une magnifique aventure mais c’est également tout un défi pour le corps de la future maman. De multiples facteurs favorisent le déroulement d’une grossesse sans complications.  Toutefois, savez-vous à quel point le système immunitaire et le glutathion y jouent un rôle de première importance ?

Pour ceux qui n’ont pas suivi mes articles précédents, que je vous invite à consulter, je vous rappelle brièvement que le glutathion est responsable du bon fonctionnement de notre système immunitaire. Il est le maître antioxydant endogène du corps, c’est-à-dire, fabriqué par le corps lui-même, à l’intérieur des cellules. C’est grâce à lui si les quelques 3000 autres antioxydants (notamment les vitamines C, E) peuvent fonctionner correctement.

On prend souvent pour acquis notre système immunitaire. Parfois nous en attribuons  le bon ou le mauvais fonctionnement à une question d’hérédité, ou encore à nos habitudes de vie.  Bien que ces conditions puissent y jouer un rôle, il est possible de maintenir et de retrouver un système immunitaire optimal en s’assurant de maintenir nos niveaux de glutathion élevés et en demeurant proactif à ce sujet. Nous avons un certain pouvoir sur notre immunité et il s’avère fascinant de comprendre et de connaître le fonctionnement de celui-ci.

Développement du fœtus

Dès les tous débuts de la grossesse, le rôle du glutathion est crucial. Celui-ci est directement impliqué dans le développement des organes et de l’embryon. De bas niveaux de glutathion sont associés à une plus grande vulnérabilité du fœtus, le rendant plus fragile face aux substances tératogènes (médicaments, alcool, contaminants, pollution, toxines, diabète, infections, virus, etc [1]). La mère est inévitablement exposée à plusieurs de ces conditions au fil des jours, toutefois son système est moins vulnérable que celui de l’enfant qu’elle porte face à ces différentes agressions.

Le placenta, on le sait, joue un rôle de protection et de filtre auprès du fœtus, et c’est à cet endroit que l’on y retrouve la plus haute concentration de glutathion. Le glutathion, en tant qu’agent détoxifiant, permet au placenta d’accomplir son rôle de façon efficace et optimale.  Le rôle du placenta ressemble à celui du foie au niveau de la filtration des toxines, et le foie contient également des niveaux de glutathion élevé dans ses tissus.

Une étude fort intéressante réalisée en Ukraine a comparé des placentas issus de différents endroits à l’intérieur du pays. Les placentas des mères habitant dans des régions plus polluées et contaminées étaient appauvris et contenaient des taux beaucoup plus bas de glutathion.  Ils ont même démontré que ces placentas étaient liés à des grossesses plus difficiles, à des accouchements plus douloureux et à une santé postnatale plus faible. [2] [3]

Complications lors de la grossesse

Il arrive parfois que les femmes doivent composer avec des problèmes de diabète gestationnel ou encore de pré-éclampsie.  Lorsque ces deux conditions sont mal contrôlées, elles peuvent avoir des conséquences graves, voire mortelles si  la pré-éclampsie se transforme en éclampsie.

Dans le cas du diabète de grossesse, le fœtus se trouve exposé  à un plus grand niveau de stress oxydatif, c’est ce que l’on appelle l’embryotoxicité. Cela peut retarder le développement des différents organes, de la croissance, augmenter certaines malformations et anomalies métaboliques. [4] [5]  [6]   De plus, les mères risquent de connaître des accouchements plus difficiles et de mettre au monde des bébés ayant un poids supérieur à la normale.

Dans le cas de la pré-éclampsie, un point commun ayant été identifié chez la plupart des femmes, lors de diverses recherches scientifiques, est un faible niveau de glutathion. Bien que la cause en soit inconnue, maintenir un niveau de glutathion élevé trouve sa place au sein d’une stratégie de prévention multidimensionnelle [7] [8] et permet également d’atténuer le risque pour le fœtus de développer la fibrose kystique.

Accouchement et période postnatale

Lors de l’accouchement, une complication redoutée est celle où le fœtus pourrait manquer d’oxygène et également celle où le petit prématuré doit recevoir de l’oxygène. Ces conditions amènent leur lot de complications possibles : lésions cérébrales, troubles respiratoires, rétinopathie, lésions pulmonaires, etc. Dans les deux cas, il s’ensuit un stress oxydatif élevé qui est nuisible. Le glutathion permet d’atténuer les effets du stress oxydatif et joue ainsi un rôle supplémentaire de protection.  [9] [10]

-petits-pieds-

Alimentation et allaitement

Depuis nombre d’années, la supplémentation est recommandée chez les femmes enceintes et son efficacité a été démontrée pour de multiples raisons.  Lors du déroulement de la grossesse, le corps de la maman fournit au bébé tous les nutriments dont il a besoin, ce qui risque d’appauvrir les réserves de cette dernière. Voilà pourquoi il est essentiel de ne manquer de rien au plan nutritionnel.  Une bonne alimentation et un système immunitaire optimal sont des conditions qui favoriseront le déroulement d’une grossesse harmonieuse.

Par la suite lors de l’allaitement, dont les bienfaits n’ont plus besoin d’être démontrés, la nouvelle maman, qui aura retrouvé son énergie plus rapidement grâce au support fourni à son système immunitaire, aura toutes les ressources nécessaires pour allaiter son bébé en ne s’épuisant pas et en lui fournissant un lait d’excellente qualité.

Pour les nouvelles mamans qui ne pourront allaiter pour diverses raisons, ce sont des choses qui arrivent et soyez assurées que je ne juge personne ici !  Toutefois, je ne saurai passer sous silence l’importance de prendre soin de vous à tous les niveaux. Toutes les mères (et les pères bien évidemment !)  méritent d’être en meilleure santé possible pour affronter les beaux, mais parfois épuisants ( !) , défis qui les attendent dans leur nouveau rôle.

Je vous souhaite de magnifiques moments avec vos tout p’tits !

Pour de plus amples informations ainsi que pour vous procurer un produit cliniquement prouvé permettant d’augmenter votre niveau de glutathion, et fabriqué par une compagnie québécoise, contactez-moi !

 

[1] http://www.hss.gov.yk.ca/fr/teratogen.php
[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9031956?dopt=Abstract
[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9848166?dopt=Abstract
[4] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8790907?dopt=Abstract
[5] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/437367?dopt=Abstract
[6] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7600908?dopt=Abstract
[7] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10727683?dopt=Abstract
[8] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10727683?dopt=Abstract
[9] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9072753?dopt=Abstract
[10] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9350473?dopt=Abstract

 


Auteure: Marie-Hélène Dubé, consultante indépendante Immunotec
Pour consulter la fiche professionnelle de Marie-Hélène sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.

Publicité Publicité Publicité
Publicité
Marie-Hélène Dubé | La grossesse et le glutathion

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Publicité