La perte de poids / flore intestinale

Depuis quelque temps, je me fais souvent demander si je fais des suivis de perte de poids. Je travaille avec les types glandulaires (prochain blogue, à suivre le mois prochain) et une alimentation saine afin d’équilibrer le microbiote et ainsi aider à la perte de poids. Alors, c’est aujourd’hui que je vous partage ce que je fais avec ma clientèle.

Une des pistes pour arriver à retrouver une possibilité de perte de poids et éviter de le reprendre est de travailler sur votre microbiote intestinal. Cela implique de changer votre alimentation pour une alimentation plus saine. Selon votre type glandulaire, un menu est fait spécialement pour vous.

Pourquoi? Parce que quand la flore intestinale est malade (dû à une alimentation qui est souvent trop riche en sucre, en graisses transformées, en protéine animale ou trop pauvre en fibre …) il augmente la perméabilité de la paroi intestinale qui va laisser passer certaines toxines dans la circulation sanguine. C’est ainsi qu’un état d’inflammation se crée et cela favorise le stockage des graisses, mais aussi une résistance à l’insuline.

Il faut donc y aller en douceur.

 Les probiotiques permettent de nourrir et d’équilibrer la flore intestinale et d’éviter son appauvrissement. Il existe des études qui prouvent qu’il y a un lien entre la flore intestinale et la perte de poids. Effectivement le microbiote des personnes en surpoids serait plus pauvre que celui des personnes qui sont plus minces.

Les deux souches de probiotiques efficaces pour la perte de poids sont le Lactobacillus gasseri et le Lactobacillus rhamnosus. Pourquoi? Parce qu’elles luttent contre la prise de poids en diminuant les graisses corporelles et abdominales. Elles luttent également pour la prévention des diarrhées, soulagent les ballonnements et les douleurs abdominales.

Il faut aussi surveiller son foie! Car cet organe est celui qui produit et stocke trop de graisse lorsque l’on a une alimentation déséquilibrée et que l’on mange plus qu’il ne le faudrait.

Notre corps est peuplé de bactéries qui assurent sa défense. Parmi elles, le candida albican qui réside dans notre flore, où il a pour fonction de nettoyer les déchets. Lorsqu’il y a de l’accumulation de déchets qui ne sont pas évacués par les voies naturelles, il se transforme en champignon et devient toxique. La candidose est une infection intestinale due à la prolifération de candida albican. Ils forment des mycoses qui se logent sur les parois intestinales et dégradent leur résistance. Ces toxines vont dès lors passer la barrière intestinale et envahir d’autres régions du corps en passant par les tissus, la lymphe et le sang. Lorsqu’il y a trop de résidus inutiles (sucre et mauvaises graisses dont se nourrit le candida), ce bon petit soldat se transforme et prolifère pour faire face à la demande et continuer à honorer sa mission.

En plus d’ajouter des probiotiques, il faut ajouter des fibres et varier son alimentation. Il faut privilégier les fruits, les légumes, les céréales complètes, des légumineuses comme des lentilles et pois chiches, des noix et noisettes. Il est facile d’atteindre cette quantité en consommant des végétaux à feuilles vertes (épinard, salade…) Aussi dans les artichauts, les pissenlits, les poireaux, les oignons, les asperges et dans les bananes, l’avoine et le soya (avec modération pour ce dernier).

Une autre façon d’améliorer la santé de votre microbiote, c’est de faire de l’exercice. Car pour une vraie perte de poids, c’est 80% alimentation et 20% exercice.

La longue liste des symptômes du Candidose :

  • Colite
  • Constipation
  • Diarrhées
  • Ballonnements
  • Manque de sommeil, fatigue continue avec sommeil difficile
  • Stress
  • Obligation de prendre des antibiotiques
  • Troubles digestifs : maux d’estomac, mauvaise haleine
  • Prise de poids inexpliquée et perte d’appétit et les kilos stagnent et augmentent
  • Allergies, dermites, psoriasis
  • Cystites et mycoses vaginales à répétition
  • Manque de concentration, problèmes de mémoire.
  • Troubles visuels et cognitifs
  • Maux de tête et tension au niveau du crâne
  • Transpiration du cuir chevelu et des pieds
  • Problèmes respiratoires et ORL
  • Anxiété, dépression… etc.

Donc pour régler à un poids idéal et avoir un microbiote en Santé, il s’agit d’avoir un régime adapté avec des probiotiques. Il est parfois nécessaire de soigner le mal par le mal et de subir un traitement antibiotique et ensuite de rééquilibrer la flore intestinale avec des probiotiques et une alimentation saine. Voir même une alimentation anti-candidose de plusieurs mois.

Voici ce qu’il faut supprimer de votre alimentation :

  • Les sucres, alcool, produits laitiers (fromage, yogourt, crème glacée, lait) contenant de la caséine (sucre du lait)
  • Aliments industriels préparés à l’avance
  • Le gluten
  • Le vinaigre et les sauces et condiments
  • Les aliments en conserve, surtout les poissons

Voici ce qu’il faut ajouter à votre alimentation :

  • Boire des tisanes d’ortie et de romarin
  • Manger de l’ail
  • Consommer des citrons, une fois que l’inflammation presque terminée, car sur un terrain très acide, le citron n’est pas alcalinisant. Il le devient quand l’équilibre acido-basique est atteint.

Je vous invite à lire mon blogue du 26 janvier, Notre intestins, notre 2e cerveau.

Vous voulez plus d’informations, visiter ma fiche Rime.


Lynne Galipeau

Lynne Galipeau | La perte de poids / flore intestinale

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire