L’inspiration a transformé ma vie !

Je viens d’un milieu défavorisé, violent et maintenu sous la Loi du silence.  Je vous assure que le mot « inspiration » et tous ses dérivés étaient des termes totalement ignorés chez nous.

Encore pire, l’inspiration n’avait aucune chance. Lorsqu’on avait même la pensée d’être inspirée, elle était tuée dans l’œuf.

Des pensées du genre « ça n’arrive qu’aux autres »; « pour qui tu te prends »; « arrête de rêver »; « ça prend de l’argent », etc. nous étaient enfoncées en plus de tout ce plomb que mes parents voulaient me mettre dans le crâne! J

La victoire était, par défaut, accordée à la peur… la peur de ne pas être à la hauteur, d’être déçue, de perdre, d’échouer, de réussir… et la liste peux continuer longtemps.

Besoin de prouver

Dès ma majorité, j’ai osé plein de choses dans ma vie, mais mes actions étaient plus des réactions de rebelle retardataire et de cet ego qui avait tant besoin de prouver que j’en étais capable.

Bien sûr, j’ai évolué depuis ce temps et il faut aussi dire que la naissance de mes enfants m’a motivé à faire de grands changements pour leur transmettre un héritage différent et cela m’a amené à me transformer vers la personne que je voulais être.

Ne sachant pas comment faire, j’ai débuté par prendre des personnes qui étaient inspirantes pour moi comme Oprah ou Tony Robbins et lorsque j’avais des décisions importantes, j’ai commencé à me poser des questions du genre : Qu’est-ce qu’Oprah ou Tony ferait dans cette situation ?

Je me suis rendue compte que c’était plus simple et rapide de prendre des décisions en leur nom.  Ce n’était pas toujours évident de mettre ça en place dans ma réalité, mais le plus grand défi était de les assumer complètement par la suite. Évidemment, j’ai persévéré et j’ai pratiqué cette façon de faire pendant un bon bout de temps.

Transformation…

En parallèle, il est certain que j’ai fait ce que j’avais à faire pour pardonner, m’aimer et m’accepter.  Tous les « logues » y sont passés (psychologue, sexologue, hypnologue), je voulais être la meilleure version de moi possible, une meilleure mère pour mes enfants grandissant.

Naturellement, je n’ai plus eu besoin d’avoir recours à Oprah ou à Tony pour prendre mes décisions et passer à l’action.  Suite à ma transformation personnelle, il est évident que les questions se sont, elles aussi, transformées.

Aujourd’hui, si j’ai un choix à faire, je me pose plutôt des questions du genre : « Si je prends la décision X, est-ce que c’est un choix inspirant pour moi ? En faisant ce choix, est-ce que je suis une source d’inspiration pour mes enfants ? »

Une fondation solide

L’inspiration est devenue ma motivation no 1 derrière mes actions. C’est ce mouvement intérieur, cette flamme, ce souffle créateur qui m’aspire vers l’avant, me permet de rêver et d’y croire, me pousse à me dépasser, à me surprendre et me donne la propulsion de passer à l’action.

L’inspiration est la fondation de ma créativité. Elle m’a permis de découvrir un sens à ma vie, de vivre de grands sentiments de gratitude et de devenir la personne que je suis aujourd’hui.

Je suis reconnaissante car l’inspiration ne m’a, non seulement, transformé, mais c’est devenu mon mode de vie.

Maintenant, je vis, en tout cas je fais de mon mieux, pour être de plus en plus ma propre inspiration.

Nul besoin d’être Oprah ou Tony, malgré qu’ils soient encore à ce jour une source d’inspiration pour moi.  Il suffit d’observer, d’écouter et de regarder ce qui se passe autour de nous pour se rendre compte qu’il y a énormément de gens et d’histoires inspirantes.

Et vous, dites-moi, qu’est-ce qui vous inspire?

Sylvie Asselin | L’inspiration a transformé ma vie !

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire