Pourquoi il est important d’accueillir le chaos dans votre vie

Avez-vous l’impression de nager à contre-courant actuellement?

Ou peut-être que vous ressentez que le ciel vous est tombé sur la tête? Ou peut-être que vous vivez de la confusion et avez le sentiment que plus rien ne va…

Le chaos est souvent ce qui se présente avant une poussée de croissance dans notre vie. Tout cela n’est qu’une partie du processus naturel. Le chaos ou notre point le plus bas est souvent le catalyseur qui nous propulse vers des moments les plus hauts ou une transformation personnelle.

Pour introduire le nouveau, nous devons abandonner l’ancien. Pour aller de l’avant, nous devons laisser aller ce qui ne fonctionne plus ou qui ne nous sert plus. Oui, cela peut être inconfortable, mais c’est à la mesure de notre résistance au changement à faire.

 

Prendre le temps…

Si vous prenez le temps d’observer un moment où vous avez personnellement grandi, vous serez à même de constater qu’il y a eu une période de chaos avant la percée.

Vous en aviez assez de ce qui ne fonctionnait pas pour vous. Peut-être que vous avez touché le fond en perdant ce travail, en obtenant ce diagnostic, en étant à la fin d’une relation toxique et douloureuse.

Jetez un œil à ce qui s’est passé par la suite. À un moment donné, vous avez décidé et fait le choix d’y faire face. Vous vous êtes soulevé et avez continué à avancer. À chaque étape, votre confiance a grandi, vous vous êtes choisi et une nouvelle réalisation a émergé parce vous avez réalisé que vous pouviez le faire.

Et regardez-vous maintenant!

 

Toutes les lumières éteintes sauf une!

Un tournant s’est produit lorsque j’ai découvert un passage dans un livre de Carl Jung dans lequel il parle de vivre son propre chaos et il appelait cela une « maladie créative ». L’idée que la maladie dont j’étais temporairement sous l’emprise pouvait être créatrice a ouvert quelque chose.

J’ai commencé à avoir une relation différente avec cette situation qui m’avait mise à genoux. J’ai commencé à avoir un profond respect pour cette expérience. Je l’ai vu comme une enseignante puissante et impressionnante qui pouvait m’apprendre ce qu’aucune autre expérience ne pouvait faire puisqu’aucune autre expérience n’était, à mon avis, aussi radicale.

Évidemment, pour apprendre, il faut être conscient et disposé à recevoir les leçons; et c’est l’attitude que j’ai maintenant adopté face au chaos. Nous sommes programmés pour nous éloigner de la douleur, et cela a pour effet d’augmenter la tension et la résistance. En réalité, cela ne fait qu’aggraver les choses.

Parce que je n’étais plus en contrôle, je n’étais plus en mesure de réprimer les émotions douloureuses de mon passé qui avaient été enfouies dans mon subconscient. En réalité, ce chaos me permettait de vivre des sentiments que je ne m’étais autorisée et de retirer les apprentissages que j’avais refusés jusqu’ici.

La douleur psychologique et émotionnelle était telle qu’elle m’a maintenu concentrée à chaque instant, tout comme lorsque vous vous faites mal physiquement, la douleur attire toute votre attention à cet endroit et instant précis. Quelle que soit l’intensité de la douleur, je n’ai jamais perdu connaissance.

J’étais toujours là, regardant ce chaos se dérouler. Comme une détective, j’ai suivi les indices, j’ai enquêté sur chaque souvenir et émotion et pris des notes méticuleuses sur mes découvertes. J’ai arrêté de voir seulement la situation ou ce que l’autre m’avait fait… je me suis vue dans mes comportements, mes peurs, mes manques, mes stratégies (transfert, manipulation, victimite, etc.) et mon ego.

 

Le rétroviseur…

Vous pouvez regarder en arrière et voir ce moment sombre avec respect, amour, fierté et compassion pour vous-même en raison de ce qu’il vous a fallu développer grâce à ce chaos pour devenir qui vous êtes aujourd’hui. Vous n’auriez jamais imaginé que vous aviez cette force, cette capacité et cette résilience, mais OUI, vous l’avez.

Chaque fois que vous vous relevez, vous atteignez un niveau amélioré de confiance et d’estime personnelle. Vous ne pouvez développer ces sentiments en fuyant le chaos, en blâmant les autres pour votre circonstance ou en vous engourdissant pour ne pas avoir à y faire face, mais plutôt en trouvant des moyens de l’accueillir, de l’accepter et de grandir avec tous ces apprentissages.

Il est maintenant temps de nourrir votre cœur, de transformer certaines pensées, puis d’agir pour aller de l’avant.

 

Souvenez-vous!…

Oui, pour plusieurs, cela ressemble à une montée insurmontable, mais rappelez-vous qu’à un moment donné il y a de nombreuses années, vous avez rampé, puis levé, puis dandiné, puis marché, puis couru.

Vous ne vous êtes pas assis là pour vous plaindre parce que vous ne pouviez que ramper. Vous aviez un objectif, une incitation et toutes les raisons de continuer à essayer. Tomber n’était pas la fin du monde! Vous devez donc réaliser à quel point vous êtes fort et extraordinaire!

Vous ne pouvez accepter quelque chose qui ne fonctionne pas que pour une certaine période. Nous passons tellement de temps à essayer de réparer les choses alors qu’en réalité, parfois, nous devons simplement les laisser aller. Nous devons avoir confiance que la chose à laquelle nous nous accrochons sera remplacée par quelque chose ou quelqu’un de meilleur.

 

Si vous ne demandez pas mieux pour vous-même, comment l’obtiendrez-vous?

Si vous avez accepté une situation qui vous nuit pendant si longtemps, comment les choses pourraient-elles changer pour vous?  Et à force de continuer de l’accepter, vous finissez par vous dire que c’est ok, correct ou pas grave…

Si vous êtes insatisfait, mécontent ou malheureux, combien de temps allez-vous vous permettre de faire face à ces conditions? Pensez-vous qu’elles s’en iront si vous les ignorez?  Vous pouvez vous raconter une histoire sur votre vie, mais la vérité vous rattrapera toujours.

Et parfois la vie sera assez généreuse pour vous amener dans un chaos pour créer l’opportunité de changer. Je sais, je sais, ce n’est pas toujours évident!

Vous êtes donc libre d’accueillir et de créer l’espace nécessaire pour cette transformation. Le chaos n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Pour ces chaos du passé que vous avez déjà vécus, vous pouvez admettre que c’était le catalyseur pour vous amener à un bien meilleur endroit, n’est-ce pas?

Permettez au chaos de vous mettre à genoux, temporairement ou non, c’est à vous que cela revient. Par la suite, vous pourrez évaluer vos conceptions de ce que vous pensiez être bon pour vous. Ce n’est qu’alors que vous pourrez voir plus clairement ce qui vous convient.

Et si je suis sincèrement honnête, je dois avouer qu’avec le recul, chaque chaos qui est survenu dans ma vie s’est finalement avéré être une bénédiction. Je ne dis pas que je cours après le chaos mais je vous le dis en confidence, il m’en est arrivé un récemment (et pas qu’un petit!) qui, dans mon ancienne version de moi, aurait durer des mois, voire même des années… et qui aurait pu sortir le pire en moi!

Ma résilience à accueillir le choc, l’incompréhension, la colère, la tristesse m’a sincèrement renversé. J’ai même pu pardonner, ce que je n’aurais nullement été capable de faire dans un si court délai. Avec humilité, je vous le dis, c’était incroyable de me voir avancer.

Ce chaos m’a permis de réaliser toute mon évolution en plus d’une toute nouvelle poussée de croissance personnelle à faire.

Maintenant, vous comprenez pourquoi il est si important d’accueillir le chaos dans votre vie? Parce qu’en réalité, le chaos peut devenir un vrai miracle… si et seulement si vous lui permettez!

Céline Legault | Pourquoi il est important d’accueillir le chaos dans votre vie

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire