Quand un problème ou un questionnement survient, comment savoir quel est le meilleur outil possible?

Qu’il s’agisse d’un problème physique, émotionnel, psychologique, énergétique ou même spirituel (votre évolution personnelle), vous vous mettez à la recherche du meilleur moyen pour vous venir en aide. Quand enfin l’un d’eux vous interpelle, vous n’osez pas toujours faire le premier pas, par peur de vous investir dans un processus où vos attentes ne seraient pas répondues comme vous l’auriez souhaité.

Trouver vos propres outils

Tout ce qui est à l’extérieur de vous est bon pour vous accompagner ou vous guider à l’amélioration de votre sort. Il vous appartient d’écouter, de ressentir, de voir ce qui peut vous interpeller ou vous toucher comme meilleure aide à votre continuité. C’est pourquoi votre meilleur outil (https://www.youtube.com/watch?v=QOd1QG4onxQ) est d’abord et avant tout… vous-même!

Une prise de conscience

C’est grâce à mes quelques années en accompagnement que je peux me permettre d’affirmer une telle évidence. Parfois, vous avez peut-être l’impression de vous être trompé parce que les résultats n’ont pas été à la hauteur de vos espérances. Sachez qu’un résultat, aussi minime soit-il, peut faire partie d’un plus grand processus qui demande un temps d’adaptation plus long que prévu. Ou peut-être même que ce moyen était simplement destiné à vous guider vers d’autres alternatives (http://carolelaurendeau.com/saverer-utile/) plus spécifiques encore.

Surmonter ses problèmes

Avant de choisir un moyen quelconque pour surmonter les problématiques du moment, commencez par :

  • Analyser les solutions pouvant convenir à vos valeurs et/ou vos croyances;
  • Être attentif aux sentiments ou émotions qui vous habitent face au processus qui vous interpelle;
  • Observer si ce genre de situation s’est déjà présentée dans votre vie;
  • Si oui, quelles actions avez-vous déjà posées pour la surmonter?
  • Quelles forces avez-vous puisées à l’intérieur de vous pendant ces périodes?

Puiser les solutions en soi

Ayant vécu de l’intimidation dans mon adolescence, je n’avais pas beaucoup d’estime ni de confiance en moi. Certes, j’en recevais de la part de mes parents. J’ai dû les puiser à l’intérieur de moi, en me raccrochant à toutes mes petites réussites pour parvenir à me propulser et à gagner en assurance. Aujourd’hui, je sais que tout est déjà en moi.

Toute médecine peut s’avérer un bon complément aux solutions que nous détenons déjà. Il arrive que nous ayons besoin d’une aide extérieure pour les reconnecter. Lorsque nous réussissons à les remettre en action, nous devenons de plus en plus autonomes dans notre grand cheminement.

Ayons confiance en nos grandes habiletés personnelles.

Bon cheminement à tous!


Carole Laurendeau

Carole Laurendeau | Quand un problème ou un questionnement survient, comment savoir quel est le meilleur outil possible?

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire