« Cessez d’être modeste… Soyez Vous ! »

modestieAvez-vous déjà remarqué avec quelle facilité nous renvoyons la pareille aux personnes qui nous font un compliment ?  « Tu as une nouvelle coiffure, ça te va super bien ! »… « Oh merci ! Je dois dire que ton chemisier te va à ravir, il est nouveau ? »

Est-ce une convention sociale ou un réel symptôme d’une épidémie de modestie limitante et frustrante ?

Sans qu’on ne s’en rende véritablement compte, ces petites parties de « je te donne un compliment et tu m’en renvoies un » influencent considérablement notre estime de nous-même et de notre confiance en nous-même !

A mon sens, la modestie, telle qu’on l’applique aujourd’hui dans notre quotidien devrait être reconsidérée et ne plus avoir une telle place de choix dans les valeurs humaines à défendre.

Je dois certainement déranger les conventions habituelles ou encore peut-être même choquer votre esprit bien pensant à cet instant… Mais laissez-moi vous expliquer ce point de vue avant que vous ne preniez véritablement position vis à vis de cet article… Vous êtes d’accord ?

Bon, si vous lisez ces lignes c’est que nous sommes tombés d’accord, et vous êtes prêt(e) à découvrir le pourquoi de ce point de vue critique sur la modestie.

Pour commencer j’aimerais vous donner un aperçu des définitions que l’on donne à la modestie :

1) Le fait d’être dans une certaine retenue, de respecter les conventions sociales, ne pas chercher à se faire remarquer ou briller.

2) Avoir de la réserve, être pudique, respecter la bienséance.

3) Faiblesse, peu d’importance d’une chose.

4) Élément de lingerie fine que l’on place au centre du corsage pour cacher le décolleté (rien à voir avec le sujet).

Personnellement ces définitions (au moins les 3 premières) me poussent à réagir !

1) Ne pas chercher à briller ? Depuis quand on voit correctement dans une pièce sans lumière ? Pour moi, chaque personne qui s’empêche de briller autant qu’elle le pourrait, contribue à assombrir un peu plus ce monde, qui a pourtant cruellement besoin de lumière.

1) Avoir de la réserve ? Où est marquée la règle universelle que chaque Être se doit de se réserver dans l’utilisation de son potentiel et ses capacités ? Ne serait-ce pas mieux de laisser le meilleur se présenter en chacun de nous ?

1) Ma préférée ! Faiblesse d’une chose… La modestie nous rendrait faible !?

A chaque fois que l’on prend la peine de renvoyer un compliment ou de simplement le diminuer sous peine sinon de « paraître » arrogant et imbu de nous-même… nous nous dévalorisons ni plus, ni moins. C’est un peu comme si nous portions une armure anti-compliment, anti-reconnaissance, anti-brillance, … C’est complètement farfelu n’est-ce pas ?

Là, je vous vois venir ! Il faut savoir être humble, avoir de l’humilité … D’accord, si vous m’amenez à ce sujet là, parlons en :

Humilité : Fait de savoir reconnaître sa valeur et son implication dans la réalisation de quelque chose tout en gardant une position objective, libre de toute arrogance, mépris, ou déconsidération des autres. Souvent le manque d’humilité amène l’individu à se dévaloriser en sous-estimant ses capacités ou compétences…

Est-ce assez clair maintenant ?

L’humilité oui, la modestie non !

Comment pourriez-vous reconnaître votre propre valeur en étant modeste ? Comment le fait de respecter des conventions sociales erronées mais admises pourraient vous aider à grandir et à vous épanouir, si vous êtes en permanence en train de dévaluer vos actes, vos réussites, vos succès, vos qualités et les compliments que votre environnement vous donne ?

Je pense maintenant que vous comprenez certainement mieux mon point de vue sur le fait d’arrêter d’être modeste. Il vaut bien mieux être humble et savoir reconnaître notre propre valeur… Mais pour ça, il va tout d’abord falloir revoir la définition que vous vous donnez de vous-même depuis si longtemps.

Je vous propose de mettre en application quelques astuces diablement simples et efficaces :

Apprenez à dire Merci et seulement Merci :

Comme je vous l’ai expliqué au départ de cet article, nous avons cette fâcheuse tendance à renvoyer la pareille aux personnes qui nous font des compliments ou nous accordent des regards et mots positifs. Le but ici est d’apprendre à dire seulement merci et à s’en tenir là !

Cela va probablement vous faire bizarre dans un premier temps, mais l’amour et la bienveillance ne sont pas des marchandises et ne nécessite aucun échange. Dites merci, et restez en à ce stade.

Vous permettrez à ces qualificatifs, ces mots et ces remarques positifs d’agir en vous en profondeur et de commencer à changer votre perception de vous-même. Accepter un compliment, c’est le point de départ pour accepter et reconnaître votre vraie valeur.

Donnez vous un compliment chaque matin devant le miroir :

Nous le savons, nous ne sommes pas toujours tendres avec nous-même lorsque nous nous regardons dans le miroir chaque matin et nous n’avons pas souvent les meilleures pensées nous concernant.

Je vous propose d’instaurer une nouvelle règle au matin. Vous allez vous accorder 1 nouveau compliment tous les jours. Quelque soit la cible de votre compliment (votre physique, vos pensées, vos succès, vos vêtements,…), donnez-vous le avec autant de bienveillance et de sincérité que vous le feriez pour une personne que vous appréciez profondément.

Partagez vos succès et vos réussites du jour :

Chaque jour, partagez 1 à 3 succès de votre journée. Et par succès cela peut être de grandes réussites comme de simples pas que vous avez franchis ou actions que vous avez posées et qui vous amènent à aller de l’avant et à vous rapprocher de vos objectifs.

Notre tendance à diminuer nos petites réussites nous empêche d’apprécier pleinement nos grandes réussites et nous démobilise, ainsi que nous démotive à aller de l’avant. Notre façon de considérer nos réussites les plus simples, est la même que pour toutes les autres, y compris les plus grandes !

Vous pouvez partager avec votre entourage, vos ami(e)s, vos collègues, votre conjoint(e). Toute occasion sera bonne pour justifier de partager vos points positifs de la journée. Et ne croyez pas que cela paraîtra arrogant, en tous les cas si vous prenez la précaution d’inviter les autres à faire la même chose que vous.

Qu’allez-vous me répondre si je vous dis que je vous trouve fantastique ? Ou bien encore que vous êtes vraiment une belle personne ?

Oui, c’est ça… Juste Merci ! C’est le seul mot qui doit sortir de votre bouche.

La modestie vous limite, vous frustre, vous empêche de connaître votre véritable valeur. La modestie dégrade la valeur que les autres vous accorde, diminue votre estime et votre confiance en vous-même…

Cessez de jouer ce rôle supposé attendu de la société et soyez juste Vous ! Vrai(e), authentique, aligné(e) avec vos valeurs, et VOTRE valeur !

Apprenez à être humble en reconnaissant votre part dans la réussite de vos objectifs autant que vos tords dans vos échecs, soyez objectifs et ne diminuez plus jamais l’intensité de votre lumière sous prétexte de ne pas vouloir déranger…

Le monde connait des jours de plus en plus sombres à travers le monde, il serait peut-être temps d’y remettre un peu de lumière et la vôtre peut grandement y contribuer.

Au-delà du sujet de cet article et avec toute ma sincérité, je voulais vous remercier d’avoir lu ces lignes, de m’avoir accordé du temps pour comprendre ma remise en question de ce concept de modestie et surtout je tenais à vous dire que vous êtes formidable et magique !

Et que même si parfois vous doutez, vous n’arrivez plus à croire en vous, sachez que moi, je crois en chacun de nous et donc en Vous !

Gratitude


Auteur: Julien Giraud, Merlin des temps modernes  Pour consulter la fiche professionnelle de Julien sur Le RIME, cliquez ici.

– Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le partager pour « bonheuriser »  la journée de vos contacts, veuillez cliquer sur vos réseaux sociaux préférés ci-dessous.

Julien Giraud | « Cessez d’être modeste… Soyez Vous ! »

Commentaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire